À la uneGangPNH

Les communications radio de la PNH piratées par les associations criminelles

Les groupes criminels en Haïti se développent davantage jour après jour. Selon un article d’AyiboPost le mercredi 10 avril 2024, ces groupements arrivent jusqu’à pirater les fréquences radio de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Selon des témoignages recueillis par le média susmentionné, les gangs seraient en mesure d’écouter régulièrement les communications radio des policiers durant des opérations.

En face, l’institution policière ne dispose pas de matériels adéquats pouvant aider à stopper un tel désordre, comme le font plusieurs pays qui préfèrent utiliser des appareils de communications encryptés, selon AyiboPost – les signaux encryptés sont difficiles à déchiffrer, ou même à capter.

En Haïti, les groupes criminels organisés arrivent même jusqu’à mettre en place leur propre système radio, facilitant ainsi la communication entre eux. Lors de plusieurs apparitions publiques du criminel notoire, Jimmy Cherizier, caïd de bas Delmas, on peut le voir utiliser une radio de communication pour échanger avec ses homologues.

Pour expérimenter ce système, les sanguinaires disposent de professionnels en communication pour aider à sa configuration, rapporte AyiboPost.

Il est clair qu’en Haïti, les gangs atteignent un niveau hors du commun. Ils s’organisent et s’équipent de plus en plus afin de mettre en déroute les forces de l’ordre. Cependant, malgré le manque de moyens, des policiers restent accrocher à leur devise : protéger et sévir. Certains sont prêts à se donner corps et âme pour lutter contre les bandits armés. Toutefois, il leur faut de moyens matériels adéquats et des séances de formations supplémentaires, a déclaré un agent, toujours selon le média précité.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker