À la uneEnvironnement

Le Costa Rica devient le premier pays au monde à fermer tous ses zoos publics

Le gouvernement costaricain a décidé de fermer tous les zoos publics du pays. Il a pris une telle mesure ce week-end, suite à une loi adoptée pour le bien-être animal. Les autorités ont jugé bon de permettre aux animaux, entre autres, les jaguars, singes et autres araignées, de vivre une meilleure vie hors de leurs cages. Le Costa Rica devient donc le premier pays à prendre une telle décision en faveur des animaux.

Désormais, les zoos publics au Costa Rica n’ont plus d’animaux. Suite à l’adoption de la loi libérant les animaux, le ministère de l’Environnement du pays a procédé au déménagement de ceux qui se trouvaient notamment dans le zoo d’État Simon Bolivar de San José. Cette opération a eu lieu ce samedi 11 mai 2024.

Pour le déplacement de plus de 300 animaux, les policiers, vétérinaires et fonctionnaires du ministère de l’Environnement étaient obligés d’agir. Cependant, après avoir vécu pendant longtemps dans les zoos, les animaux ne sont pas directement éparpillés dans la nature. Les responsables ont choisi de leur donner un temps d’adaptation et de transition dans un nouvel habitat. En effet, le centre de réhabilitation de la faune leur a ouvert ses portes.

La décision de fermer les zoos publics n’est que le résultat d’un long processus d’environ onze ans, puisque la loi avait déjà autorisé la libération des animaux depuis 2013. Toutefois, il reste encore 18 zoos privés dans le pays. Ce secteur n’a, lui-même, pas encore décidé de libérer leurs animaux.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker