À la uneHaïti

«Défenseurs Plus» appelle à la publication du cadre normatif de la mission multinationale

Le collectif «Défenseurs Plus» dit déplorer la non publication par les autorités des informations relatives au processus du déploiement de la MMSS dans le pays. Le titulaire de l’organisation de défense des droits humains, Antonal Mortimé, intervenant dans la presse vendredi 24 mai 2024, qualifie de terrorisme les agissements des gangs armés prenant pour cible des institutions publiques, ayant pris peur face à l’arrivée imminente de la mission en Haïti.

Antonal Mortimé, co-responsable de cette structure, attire l’attention de la population sur les risques de violation des droits humains, liés à la présence de cette force internationale. Ainsi, il préconise la publication du cadre normatif lié au déploiement de la mission afin que nul n’en prétexte ignorance.

Il rappelle que les missions onusiennes précédentes ont laissé de graves séquelles dans la société haïtienne. Antonal Mortimé appelle à définir des mécanismes clairs et établir des balises de reddition de compte pour permettre à la MMSS d’atteindre ses objectifs en strict respect des droits humains.

Le co-directeur du collectif, Antonal Mortimé, considère comme un acte terroriste, la décision des bandits armés de s’attaquer à des bâtiments publics notamment des commissariats, à l’approche du déploiement de la mission multinationale.

Le dirigeant de l’organisme de défense des droits humains suggère aux autorités en place, de profiter de la présence de la MMSS, pour renforcer le système de sécurité nationale.

Antonal Mortimé dénonce aussi les graves conséquences des activités des gangs armés sur le bon fonctionnement de plusieurs secteurs dans le pays.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker