À la uneInternationalPolitiqueRussie

Vladimir Poutine envisage de livrer des armes à des pays tiers pour frapper les intérêts occidentaux

Poutine veut durcir le ton face aux Occidentaux. En effet, le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré jeudi 5 juin 2024 qu’il envisageait de fournir des armes à des pays tiers pour frapper les intérêts occidentaux, si l’Occident autorisait l’Ukraine à frapper la Russie avec ses missiles de longue portée.

Cette menace intervient alors que les puissances occidentales envisageraient d’autoriser Kiev à utiliser leurs armes à longue portée pour attaquer l’Ukraine. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky ne cesse de réclamer cette autorisation depuis des mois.

Justifiant sa position, Poutine a déclaré que si quelqu’un envisage de fournir de telles armes dans la zone de combat pour frapper le territoire russe, pourquoi n’aurait-il donc pas le droit de fournir ses armes du même type dans des régions du monde pour frapper les installations sensibles des pays qui agissent contre la Russie.

Certains membres de l’OTAN, comme l’Italie, manifestent toutefois leur opposition quant à l’utilisation de leurs armes, notamment des missiles de longue portée de haute précision pour frapper la Russie, évitant une escalade du conflit.

La France a déclaré récemment qu’elle envisage l’envoi d’instructeur militaire en Ukraine pour former les militaires ukrainiens. D’autres pays dont les États-Unis ne sont pas favorables à l’envoi d’instructeur.

Par ailleurs, le chef d’État russe continue de nier son désir d’expansion, arguant que la Russie n’avait aucune volonté d’étendre son territoire au reste de l’Europe. «Ne cherchez pas ce qui n’existe pas (…) ne cherchez pas nos ambitions impériales. Elles n’existent pas», a martelé le chef du Kremlin, tout en ajoutant qu’«on invente comme quoi la Russie veut attaquer l’Otan (…) Qui a inventé cette absurdité ? Des conneries».

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker