ÉconomieÀ la une

Haïti-Insécurité : le système bancaire haïtien a perdu plus de 626 employés et cadres en 2023, selon la BRH

La Banque centrale, dans son 2e numéro de «BRH-Info à la loupe», a révélé d’énormes pertes en ressources humaines enregistrées par les banques haïtiennes à cause du climat d’insécurité délétère dans le pays. Dans ce document daté de mai 2024, l’organe régulateur du système bancaire haïtien a fait savoir que ledit système a perdu plus de 626 employés et cadres de son effectif global allant d’octobre 2022 au 31 décembre 2023. Cette perte est évaluée à environ 12,78 % du personnel bancaire qui comptait 4.930 membres dans l’intervalle précitée.

Toutes les institutions financières du pays sont touchées par ces pertes, dont les motifs de démission restent dans la majorité des cas évasifs. En effet, une banque d’État à elle seule a perdu jusqu’à 155 de ses cadres durant la période susmentionnée. Une autre institution financière, cette fois-ci privée, en a perdu 136.

Selon la BRH, les cas de démission mensuelle des cadres dans le système ont passé de 20 en octobre 2022 pour atteindre 135 en avril 2023. Les informations révèlent que des cadres à tous les niveaux sont concernés. Allant des agents de sécurité jusqu’aux directeurs de département.

La Banque centrale a analysé que cette perte n’est pas sans conséquence sur le secteur bancaire. En outre, elle a annoncé que le recrutement de nouveaux cadres devrait se faire à un rythme important dans les prochains mois.

Ces chiffres divulgués par la Banque des banques ont été recueillis durant une collecte de données entreprise auprès des institutions financières depuis l’exercice financier 2021-2022. Cette enquête avait pour objectif d’évaluer l’impact de la dégradation de la situation sécuritaire et de mieux cerner les conséquences de cet environnement adverse sur le secteur financier, indique le document de la Banque centrale.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker