À la uneCrimeGangInsécuritéPNH

Une enquête déjà en cours sur l’assassinat des policiers de l’UTAG, selon la DGPNH

Comme après chaque assassinat, les autorités policières promettent que la lumière sera faite autour de l’assassinat des 3 agents de l’Unité Temporaire Anti-Gang. Ce crime odieux a eu lieu ce dimanche 9 juin 2024 à Delmas 18, plus précisément dans la localité appelée «Sans fil», fief du gang dirigé par l’ex-policier, Jimmy Chérizier alias Barbecue.

Dans une note publiée environ 24 heures après le drame, la Direction de la Police nationale d’Haïti condamne l’assassinat crapuleux de ces vaillants policiers qui se sont toujours engagés dans les situations les plus périlleuses, et qu’elle ne manquera pas de prendre des dispositions pour que justice leur soit rendue et que leur mémoire soit honorée.

«Une enquête sur les circonstances de ce drame est déjà diligentée en vue de déterminer les circonstances de l’événement et de fixer les responsabilités», lit-on dans le communiqué de la PNH. Les forces de l’ordre assurent que les résultats de l’enquête seront publics une fois connus.

Trois ans après l’assassinat des agents de SWAT à Village de Dieu, les résultats de l’enquête ne sont toujours pas disponibles. Et le gang du caïd «Izo 5 segond», l’auteur de cet acte, est devenu plus puissant.

Une réponse proportionnelle sera donnée cette fois-ci ? La question que plus d’un se pose.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker