À la uneInternationalJusticePolitique

Sadiba Koulibaly, ex-chef d’état-major de l’armée guinéenne, condamné à 5 ans de prison ferme

L’ancien chef d’état-major de l’armée guinéenne Sadiba Koulibaly est condamné à 5 ans de prison ferme vendredi 14 juin 2024. Le tribunal militaire l’a jugé pour désertion et détention illégale d’armes. Il a été interpellé le 4 juin dernier.

Le général Sadiba Koulibaly, arrêté le 4 juin 2024, est condamné vendredi à une peine de 5 ans de prison. Il a été interpellé avec six de ses agents de sécurité pour avoir fait un déplacement non autorisé par les autorités de sa hiérarchie. Il était à Cuba, là où il est chargé d’Affaires à l’ambassade de Guinée depuis 2023. Les personnes le défendant dénoncent donc une manipulation politique malgré les lourdes accusations de détention illégale d’armes dont il fait l’objet.

À cause de sa condamnation, les autorités du pays ont radié Sadiba Koulibaly des effectifs de l’armée guinéenne. Elles l’accusent de porter atteinte à la sûreté de l’État, inconduite et désertion. Un décret du chef d’État, publié dans la soirée de la condamnation, a également annoncé au public que près de 40 autres officiers et sous-officiers dont la majorité est issue de la gendarmerie et de l’armée de terre sont aussi radiés pour abandon de poste.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker