À la uneInternationalPolitique

Présidentielle américaine : Trump exhorte les chrétiens évangéliques à voter pour lui en masse

Le candidat républicain, Donald Trump, a appelé samedi 22 juin les chrétiens évangéliques à le soutenir plus en votant pour lui lors de l’élection présidentielle prévue en novembre prochain. L’ex-président américain se veut un fervent défenseur de la liberté d’expression.

Donald Trump se montre insatisfait de son électorat chrétien. «Les évangéliques et les chrétiens, ils ne votent pas autant qu’ils devraient», a-t-il lancé à Washington devant des centaines de participants à une conférence de la coalition «foi et liberté».

Le candidat de la droite a déclaré que les chrétiens évangéliques vont tous les dimanches à l’église, mais ne votent pas, les appelant ainsi à le faire cette fois-ci. Le milliardaire a promis aux évangéliques, qui lui avaient permis de remporter la présidentielle de 2016, qu’il défendrait leur droit.

En effet, Trump a déjà permis aux chrétiens évangéliques de remporter une victoire historique sur l’avortement lorsqu’il avait procédé à la nomination de trois juges conservateurs à la Cour suprême, l’institution qui a fini par pulvériser la garantie fédérale de l’IVG en 2022.

Le champion républicain s’est engagé également à créer une «nouvelle mission fédérale sur la lutte contre les préjugés antichrétiens», dont l’objectif sera d’enquêter sur la «discrimination» et la «persécution» des chrétiens aux États-Unis.

Le magnat a lancé un pavé dans la mare du camp démocrate en affirmant que son rival, l’actuel locataire de la Maison Blanche, Joe Biden, un catholique, cherchait à «faire taire» les chrétiens.

L’ancien chef d’État a également appelé les détenteurs d’armes à feu à voter pour lui. «Vous avez un fusil. Vous voulez garder votre fusil, vous feriez mieux d’aller voter», a-t-il déclaré, affirmant que leurs droits étaient «assiégés».

Le milliardaire n’a pas manqué l’occasion également de reprendre ses thèmes de prédilection, notamment «l’immigration». «Dès le premier jour (d’un nouveau mandat mandat), je lancerai la plus grande opération d’expulsion de l’histoire des États-Unis», a-t-il dit sous les vivats.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker