À la uneAfriqueProtestation

Mobilisation des jeunes contre la hausse des taxes au Kenya : Ruto se dit prêt à dialoguer

Depuis l’annonce d’un projet de loi de finance du gouvernement kényan prévoyant une augmentation des taxes, d’importants mouvements de mobilisation se sont éclatés dans ce pays. Les manifestations se sont poursuivies dimanche 23 juin 2024, notamment devant les églises, pour empêcher les hommes politiques qui soutiennent ce projet de loi de s’exprimer face aux fidèles. Le président Ruto qui suivait sa messe dominicale en dehors de la capitale Nairobi, devant des manifestants, a fait part de son intention de dialoguer avec les jeunes de son pays afin d’identifier leur problème, selon Radio France Internationale (RFI).

Des milliers de jeunes ont gagné les rues au Kenya la semaine dernière pour réclamer l’annulation de ce projet de loi du gouvernement. Lors des manifestations réalisées jeudi dernier, au moins deux jeunes ont été tués et 200 autres blessés, selon les organismes de défense des droits humains.

Ce dimanche, les regards ont été focalisés sur les églises. Ruto qui était à Nyahururu, à 200 kilomètres au nord de Nairobi pour suivre sa messe dominicale, s’est exprimé publiquement pour la première fois depuis l’éclatement de ces mouvements de mobilisation. «Nos jeunes se sont mobilisés pour participer aux affaires de notre pays. Je veux leur dire : nous allons dialoguer avec vous, afin de pouvoir identifier vos problèmes et travailler ensemble, en tant que nation», a fait savoir le chef de l’État kényan.

Ce pays d’Afrique fait face à une importante crise alors qu’il est sur le point d’envoyer des troupes armées pour soutenir Haïti qui, de son côté, fait face à une situation inédite depuis des lustres. Selon les informations disponibles, les troupes kényanes, composées d’au moins mille agents de police, devraient commencer à atterrir à Port-au-Prince dans les prochains jours.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker