À la unePolitiqueUSA

Le New York Times demande le retrait de Joe Biden de la course à la Maison Blanche

Après son débat désastreux contre Donald Trump, le comité de rédaction du New York Times a demandé au président Joe Biden de se retirer de la course présidentielle.

L’éditorial du New York Times publié dans la soirée du vendredi 28, intitulé «Pour servir le pays, le président Biden doit quitter la course», est clair : Joe Biden doit se retirer de la course présidentielle après son débat décevant contre Donald Trump. L’éditorial décrit l’homme comme «l’ombre d’un dirigeant» et note ses difficultés lors du duel télévisé avec son prédécesseur républicain. Son rival direct.

«M. Biden a été un président admirable. Sous son commandement, la nation a prospéré et a commencé à relever une série de défis à long terme, et les plaies ouvertes par M. Trump ont commencé à se refermer. Mais le plus grand service public que pourrait rendre aujourd’hui M. Biden serait d’annoncer qu’il ne se représentera pas à l’élection», ont écrit les éditorialistes reflétant les valeurs du New York Times.

Certains membres du Parti démocrate ont remis en question la capacité de Biden à remplir un nouveau mandat, provoquant ainsi des tensions au sein du parti.

Dans le courant de la journée, Joe Biden avait pourtant promis de se redresser lors d’une réunion à Raleigh, en Caroline du Nord. Ses paroles passionnées ont marqué un contraste saisissant avec le débat décevant de la veille. Il a déclaré avec conviction : «Nous allons protéger et préserver notre démocratie !»

La correspondante du New York Times, Loubna Anaki, a souligné un changement radical par rapport à l’image confuse et perdue que le président avait affichée face à Donald Trump juste avant.

Le président démocrate a répondu aux critiques en disant : «Je sais que je ne suis plus aussi jeune. Je ne marche plus aussi facilement, je ne parle plus aussi élégamment, je ne débats plus aussi bien. Mais je sais au moins dire la vérité, je sais distinguer le bien du mal et je sais comment faire le boulot !», s’attaquant directement au milliardaire américain qui, pour le New York Times, avait multiplié les mensonges lors de ce premier débat.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker