À la uneHaïtiPolitique

Le BPO préconise l’avènement d’une nouvelle classe politique en Haïti

Le Bloc progressiste de l’opposition (BPO) plaide en faveur d’une autre classe politique en Haïti. Dans le cadre d’un rassemblement politique qui a eu lieu vendredi 28 juin 2024, le porte-parole de la structure, Elian Wilner, estime qu’il est nécessaire que la politique se fasse différemment en Haïti.

Le BPO dit s’engager à critiquer les mauvaises actions du pouvoir en place et à faire de bonnes propositions en vue de l’amélioration de la situation générale du pays. Les responsables du BPO invitent les autorités à continuer à prendre des mesures pour résoudre sans délai la crise sécuritaire, notamment avec la présence de la mission multinationale.

Le coordonnateur national du BPO, Pierre Francky Roland, qui est également intervenu à l’occasion, a déploré plusieurs années de mauvaise gouvernance qui a un grand impact sur le pays. Il a dressé un bilan catastrophique de la situation générale d’Haïti qui a poussé de nombreux compatriotes à fuir le pays et s’installer dans des pays étrangers.

M. Pierre a invité les acteurs politiques à continuer à privilégier les intérêts supérieurs de la nation afin de favoriser le retour à la vie, la paix, la stabilité et le développement durable sur l’ensemble du territoire national.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker