À la une

L’Électricité d’Haïti au menu du Conseil présidentiel

Ayant comme principale mission le rétablissement de la sécurité dans le pays afin de réaliser des élections générales pour passer le pouvoir à des autorités élues en 2026, le Conseil présidentiel a pas mal de choses dans son viseur. En effet, des solutions devraient être apportées aux problèmes de l’Électricité d’Haïti (EDH) très bientôt, selon le conseiller-président Leslie Voltaire.

M. Voltaire a annoncé que le Ministère des travaux publics, transports et communications (MTPTC) sera bientôt instruit en vue d’identifier les problèmes de l’EDH afin que des éléments de solution puissent en être apportés. Le représentant de Fanmi Lavalas au Conseil a fait cette déclaration lors d’une visite à la sous-station de l’EDH située à Delmas 33 pour un état des lieux.

L’EDH fait partie des institutions les plus touchées par le phénomène de l’insécurité. Le siège social de l’institution sis au boulevard Harry Truman, centre-ville de Port-au-Prince, a été longtemps déserté par les employés et dirigeants à cause de l’insécurité dans les parages du bâtiment.

Plus récemment, après le soulèvement des gangs criminels à Port-au-Prince fin février, l’institution avait annoncé dans un communiqué qu’au moins quatre de ces sous-stations avaient été détruites et la centrale de Varreux a été durement frappée.

En conséquence, plusieurs régions de la zone métropolitaine sont complètement plongées dans le noir depuis au moins quatre mois. Néanmoins, certaines zones n’étaient plus alimentées avant même les attaques ciblées des gangs contre les infrastructures de cette institution.

Outre ces problèmes extérieurs, l’EDH faisait déjà face à beaucoup de problèmes internes, notamment du point de vue financier. Dans ce contexte difficile, le Conseil présidentiel promet d’apporter des éléments de solution.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker