André Michel dénonce les assassinats perpétrés à Gressier

Le porte parole du secteur démocratique et populaire, Me André Michel lors d’une conférence de presse tenue ce dimanche 01 décembre 2019, condamne avec véhémence l’assassinat d’au moins 3 individus dans la commune de Gressier par des hommes armés non identifiés.

L’ancien candidat au Sénat a déclaré que cette attaque perpétrée dans la nuit du 30 novembre 2019 à Mariani dans la commune de Gressier, est l’œuvre des partisans zélés du PHTK qui seraient de mèche avec certains policiers de cette municipalité. Les assassins auraient utilisé un véhicule de la PNH pour commettre leur forfait, a-t-il indiqué.

Selon Me André Michel, trois présumés de ces assassins auraient été identifiés lors de la fusillade, il s’agit d’un ancien policier surnommé Ti Réginald, Manno l’ASEC de cette zone et également un criminel notoire connu sous le pseudonyme de « Palangren ». Selon l’homme de loi, ces trois individus sont les principaux auteurs de la tuerie qui a coûté la vie à plusieurs jeunes de Mariani.

D’après le porte parole du secteur démocratique, 9 personnes ont été victimes dont 5 sont décédées sur place et 4 autres grièvement blessées. Cependant, le bilan communiqué par la police et le juge de paix de la commune fait état de 3 morts et 2 blessés.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker