Search Results for: Cinema

  • Comme au cinéma, des agents de l’USGPN attaqués par des hommes de la BSAP?

    (TripFoumi Enfo) – Des agents de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN) ont été attaqués, cette semaine, par des membres de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées (BSAP).

    Les informations reçues confirment qu’une quarantaine d’hommes de la BSAP ont désarmé huit (8) agents de l’USGPN, les dépouillant de tout ce qu’ils avaient en leur possession: armes, munitions, argent, etc.

    Pour comprendre ce scénario, nous avons essayé de relier deux éléments d’informations :

    1. Les agents de l’USGPN étaient en route pour livrer l’argent qui devrait payer les travailleurs du barrage de Marrion ;
    2. Le corps armé privé BSAP appartient à Jeantel Joseph, zélé partisan de Jovenel Moïse.

    Par rapport à ces points, surgissent ces questions très pertinentes :

    1. Est-ce qu’il y a désormais un changement dans le processus de paiement au sein de l’État ? Autrement dit, est-ce que les agents de l’USGPN sont maintenant habilités à payer les employés des firmes de construction?
    2. Comment se fait-il qu’un corps, qui est sujet aux commandements de la présidence par le biais des liens existant entre son directeur et Jovenel Moïse, puisse avoir de différends avec les agents de l’USGPN ?

    En toute liberté, pour une analyse juste, équitable et objective, il convient aussi de se questionner sur la position des journalistes et médias qui sont les premiers à relayer l’information. Toute sa crédibilité y réside.

    La dernière question, qui paraît un peu dérangeante, mais importante : n’était-ce pas un moyen pour l’USGPN d’apporter 1,000,000 de gourdes aux agents de la BSAP ou aux membres du gang “400 mawozo “ qui invitaient la présidence à les envoyer de l’argent ce, il y a des mois ?

    Toutes ces questions et doutes prouvent qu’il existe un hic quelque part. À vous maintenant de conclure ?

  • Une chanson de l’Orchestre Tropicana d’Haïti au cœur d’une manifestation culturelle à Marseille

    (Tripfoumi Célébrité) – Ce dimanche 18 avril 2021, à l’appel du Syndicat Français des Artistes interprètes (SFA) et divers collectifs dont le collectif « Nous », une grande manifestation du monde culturel a été organisée devant le théâtre du Gymnase à Marseille en vue d’exiger des autorités responsables le retour du public dans les salles de spectacle, cinémas, concerts, etc.   

    Débutée depuis le parc Longchamp pour aboutir sur la place des Danaïdes, cette manifestation culturelle, d’une couleur très festive, a réuni plusieurs dizaines de Marseillais professionnels du secteur culturel.
    En effet, plusieurs artistes de la région se sont joints au défilé pour produire en musique.  

    Durant le parcours de la manifestation, une musique de l’Orchestre Tropicana d’Haïti a été interprétée par une fanfare marseillaise présente à cet évènement. Prenant goût à cette musique, les manifestants ont même eu le plaisir de cantonner quelques mots de la chanson « Pran pasyans » de la Fusée d’Or Internationale, la fierté des gens du nord et du peuple haïtien.  

    « Nous avons besoin de vivre », tel a été le slogan que scandaient les manifestants tout le long du parcours pour exprimer leur ras-le-bol du confinement. Il faut rappeler que, depuis l’apparition de la pandémie du Covid-19, les salles de cinéma, de danse ainsi que les stades sportifs sont fermés au grand public, juste pour éviter une éventuelle contamination de masses des spectateurs.   

  • Le footballeur Zlatan Ibrahimovic va jouer dans le film « Astérix et Obélix »

    (TripFoumi Célébrité ) – Le casting du futur » Astérix et Obélix : L’Empire du milieu », de René Goscinny et avec Guillaume Canet, a été officialisé ce jeudi.

    Guillaume Canet, à la fois réalisateur et acteur dans le rôle-titre, Gilles Lellouche (Obélix), Marion Cotillard (Cléopâtre), Vincent Cassel (César)… La moitié du cinéma français se retrouve au casting du prochain Astérix, intitulé Astérix et Obélix : L’Empire du milieu… Dans une opération parfaitement concertée, tous les comédiens ont partagé leur rôle sur Instagram ce jeudi matin. Et, au même titre que Pierre Richard, Orelsan, Jonathan Cohen ou McFly et Carlito, Zlatan Ibrahimovic fera partie de l’aventure, dans le rôle d’Antivirus.

    S’il s’agit bien de Caius Antivirus, l’inoxydable attaquant suédois du Milan AC reprendra le personnage campé par Jean-Paul Rouve dans le mythique Mission Cléopâtre (2002) orchestré par Alain Chabat : celui d’un légionnaire romain du camp de Babaorum. On peut supposer que le futur quadragénaire sera surtout là pour le clin d’œil, comme Zinédine Zidane, Michael Schumacher, Amélie Mauresmo ou Tony Parker dans des films précédents autour du héros gaulois.

    Quand pourra-t-on comparer la performance de l’ancienne vedette du PSG à celle de Neymar, moine fugace dans la Casa de Papel, ou à celle du légendaire Walter Spanghero, consultant rugby dans les Diplômés du dernier rang? Difficile à dire, puisque le film n’a pas pu être tourné en 2020 comme prévu. En raison de la pandémie Covid -19.

  • Jimmy Jean Louis soutient la marche des 28 et 29 mars pour le respect de la Constitution

    (TripFoumi Enfo) – L’acteur haïtien, Jimmy Jean-Louis, apporte son soutien et son appui ferme aux manifestations des 28 et 29 mars lancées par plusieurs organisations de la société civile en Haïti et l’opposition politique pour le respect de la Constitution de 1987.

    C’est dans une vidéo publiée sur sa page Facebook et son compte Twitter que la star du monde cinématographique en a fait l’annonce : « Pa gen moun ki ka retire Ayiti nan kèm. Se pou tèt sa map apiye ak tout fòs mwen manifestasyon kap fèt 28 ak 29 mas la. Pèp Ayisyen an pral mache poul di non ak ensekirite, non ak kidnaping, non ak tout masak yo. »

    « Nous connaissons déjà certains des acteurs. Nous devrons les mettre dans la lumière. Ce sont des mains invisibles qui nous manipulent. »

    « Ayiti bezwen yon vre chanjman. Nou bouke. Ayisyen bouke. Nou tout bouke. Mwen bouke. Non mwen se Jimmy Jean-Louis. Mwen renmen Ayiti. »

    Le 29 mars prochain marquera le 34e anniversaire de l’adoption de la constitution de 1987 après la chute du régime des Duvaliers. Les protestataires qui prévoient de manifester en cette date ne comptent pas seulement commémorer la date de sa rédaction, mais entendent également dénoncer les agissements du pouvoir en place qui, selon eux, sont contraires à la loi mère du pays.

  • Marche contre la dictature : l’acteur Jimmy Jean-Louis donne son oui

    (TripFoumi Enfo)- Jimmy Jean-Louis, acteur de cinéma de renommée internationale, en signe de solidarité aux techniciens enlevés samedi soir, à Martissant, dit appuyer la marche pacifique annoncée par le secteur protestant pour le dimanche 28 février prochain.

    L’homme qui ne laisse passer aucune occasion pour exprimer son grand amour pour son pays d’origine, dans une courte video publiée sur les réseaux sociaux se dit bouleversé en raison de l’insécurité grandissante dans le pays, notamment le kidnapping.

    La star incontestée du cinéma mondial a fait cette déclaration dans un contexte où Haïti est en proie à une crise multidimensionnelle aiguë.

    Le 28 février 2021, sous l’initiative du secteur protestant, plusieurs secteurs clés de la vie nationale, auront à fouler le macadam pour dénoncer l’insécurité, notamment le kidnapping, et, du coup, appelleront au respect de la constitution.

  • L’association Haïtienne des Cinéastes dénonce l’enlèvement de ses trois membres dont Tinèg

    (TripFoumi Enfo) – Depuis quelques jours, le dossier de l’enlèvement des deux dominicains ainsi que le comédien haïtien Tinèg brule l’actualité. Dans une note publique, l’Association Haïtienne des Cinéastes dénonce ces actes criminels et invite les autorités à prendre leur responsabilité.

    Lisez l’intégralité de la note sur TripFoumi Enfo

    L’AHC – Association Haïtienne des Cinéastes – condamne les actes de kidnapping qui se multiplient à une vitesse fulgurante sur tout le territoire national. Plus récemment, elle dénonce et condamne le cas d’enlèvement contre rançon dont ont été victimes les collaborateurs de Muska Films dans la nuit du 20 au 21 février dernier. En effet, revenant d’un tournage à Jacmel, l’équipe de Muska Films s’est fait attaquer au niveau de Martissant où trois de leurs employés,
    dont un Haïtien et deux Dominicains ont été enlevés.

    L’AHC rappelle à tout un chacun les efforts déployés par Muska Films et sa contribution dans le développement de l’industrie du cinéma haïtien. Elle lance un cri d’alarme pour rappeler aux autorités de l’État leurs responsabilités vis-à-vis de la population en matière de sécurité publique. L’AHC souligne que la collaboration entre les techniciens haïtiens et dominicains est le fruit d’une
    passion commune pour le cinéma et en appelle à la sagesse de tous dans ces moments difficiles.

    Souhaitant que les trois collaborateurs séquestrés retrouvent leurs familles sains et saufs le plus vite possible et sans condition, l’AHC renouvelle toute sa solidarité aux familles des victimes ainsi qu’à l’équipe de Muska Films.

  • Le poète et étudiant à l’UEH « Tinèg » kidnappé en compagnie de deux ressortissants dominicains à Martissant

    (TripFoumi Enfo) – Le poète et écrivain haïtien Junior Albert Augusma, a été kidnappé en compagnie de deux (2) ressortissants dominicains. Ils ont été enlevés par des individus armés non identifiés ce samedi 20 fevrier 2021 à l’Avenue Bolosse.

    Le drame est survenu à l’Avenue Bolosse localité de Martissant (Port-au-Prince) alors que Tinèg ainsi que les deux autres étrangers venaient à peine de quitter Jacmel (Sud-Est) dans le cadre d’un tournage cinématographique.

    Selon une source proche de Tinèg contactée par la rédaction de TripFoumi Enfo, les malfrats ont emporté tous les matériels importants du tournage qui étaient dans le véhicule privé à bord duquel se trouvaient les trois concernés. « Deux millions de dollars américains sont exigés en échange de leur libération », nous a confié cette source.

    Plus connu sous le sobriquet de « Tinèg », Junior Albert Augusma est poète, écrivain, linguiste, traducteur et interprète. Il prépare actuellement son mémoire de sortie pour le compte de la Faculté Linguistique Appliquée (FLA), l’une des entités de l’Université d’État d’Haïti (UEH).

  • Deux Dominicains et un Haïtien kidnappés en Haïti, 2 millions de dollars exigés par les ravisseurs

    (TripFoumi Enfo) – Revenant d’un tournage à Jacmel, deux ressortissants Dominicains, accompagnés d’un Haïtien, ont été enlevés par des individus armés à 5e Avenue Bolosse, le samedi 20 février 2021. En échange de leur libération, 2 millions de dollars sont exigés par les ravisseurs, a révélé le journal dominicain Listin Diario, citant la presse haïtienne.

    Les actes de kidnapping n’épargnent personne. Deux Dominicains et un Haïtien, travaillant pour la compagnie Muska, une société de production cinématographique en Haïti, ont été kidnappés au mement de leur rentrée dans la capitale haïtienne en revenant de Jacmel. Les kinappeurs ont exigé deux millions de dollars en échange de leur libération.

    Ils ont été kidnappés par ces malfrats alors qu’ils étaient à bord de leur véhicule privé. Les kidnappeurs ont emporté avec eux tous leurs matériels de travail, selon le responsable de Muska.

    D’après le Journal dominicain Listin Diario, qui cite des sources proches des kidnappés, les bandits ont pu arriver à comettre leur forfait, malgré que leur véhicule aurait été escorté de ceux des agents de la PNH ce, à l’avant et à l’arrière, fait insolite.

    Rien que cette semaine, environ 15 cas de kidnapping ont été signalés dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. La Police peine à apporter une solution à ce phénomène qui ronge les familles haïtiennes et même celles d’autres nations. “Haïti est invivable” déclaration de Luis Abiner lors de sa campagne électorale présidentielle.

  • Blondedy Ferdinand annonce pour bientôt la sortie de son premier album

    (TripFoumi Enfo) – Blondedy Ferdinand a annoncé ce samedi 26 décembre 2020 sur Instagram la sortie de son premier album pour l’année prochaine.

    L’opus comportera huit chansons, dont cinq seront disponibles en vidéo.

    L’artiste demande à ses fans de l’aider à trouver un titre homonyme pour son tout premier album en s’exprimant ainsi: « m ap mande fanatik yo ede m chache tit album sa a, nou toujou ede m nan tout sa m ap fè…Ann ale, lage tit pa w la, ou pa janm konnen » .

    Apparue dans le milieu culturel haïtien comme actrice dans le film « I love you Anne » et aussi en tant que mannequin dans le clip « Baby Tounen Part ll » du groupe Original Rap Staff; Blondedy a pris du temps avant de se lancer dans la musique. Accompagnée de Jbeatz en 2018, elle a fait ses premiers pas dans cette sphère avec la chanson « Renmen m renmen w » qui a connu pas mal de succès. Depuis lors, elle ne cesse de produire.

    Ses chansons collectent des millions de vues sur YouTube et suscitent assez souvent des grandes réactions.

    Pour l’instant, on ne sait pas encore la date de la sortie officielle de cet album. Le public attend impatiemment pour découvrir ses multiples talents. L’interprète de la chanson « Pou ou » ne dévoile encore aucune information supplémentaire au sujet de cet opus.

    À souligner que Blondedy Ferdinand est actrice de cinéma, entrepreneure, et actuellement chanteuse avec plusieurs millions de fans sur les réseaux sociaux dont Facebook, Instagram et YouTube. En dépit des critiques destructives par rapport à son style, ses tenues entre autres; elle sait comment gérer son public pour aller de l’avant. Elle s’en fiche qu’on l’appelle “ Machann Krèm nan ou Machann Zen” pourvu qu’elle gagne de l’argent pour subvenir aux besoins de sa famille.

  • Le choc après l’assassinat de Ginoue Mondésir par Jean Valdo le 24 décembre 2005

    (TripFoumi Enfo) – C’était le 24 décembre 2005, et ça fait exactement 15 ans, depuis que l’ancienne présentatrice à Télémax nous a laissé. Alors qu’elle venait d’une réunion familiale à Saint-Marc, dans le département de l’Artibonite.

    Faisant usage de la violence pour gérer un différend avec sa femme, Valdo a frappé Ginoue à l’aide du crick de la voiture à bord de laquelle ils étaient tous les deux. La vedette était défigurée. Les yeux crevés, elle était méconnaissable. Après avoir posé un tel acte, le meurtrier a déposé Ginoue dans le coffre arrière pour s’en débarrasser. Heureusement, le cri de la foule avait eu gain de cause. Ginoue qui respirait lentement fut transportée au centre de santé Nicolas Armand. Malheureusement, elle n’a pas pu résister à la douleur des blessures.

    En colère, les riverains ont tenté à maintes fois de rendre la pareille à Valdo. Vaine tentative, puisque des agents de police avaient déjà pris le contrôle de la situation et ont mis le meurtrier en garde à vue. «Heureusement, je ne savais pas que c’était Ginoue que l’homme frappait comme ça », regrette un témoin.

    Tout le monde était choqué par la mort de Ginoue. Une actrice, présentatrice prometteuse qui faisait déjà son nom dans le milieu cinématographique, ainsi que dans le milieu médiatique.

    Pour l’heure actuelle, aucune idée de Jean Valdo qui a mis des larmes sur les joues de la jeunesse haïtienne. Il s’était évadé du pénitencier national lors de son effondrement suite au tremblement de terre du 12 janvier 2010 parmi plus de 4,000 détenus. Alors qu’il était condamné à perpétuité aux travaux forcés.

    Partie à 28 ans, sans le vouloir bien sûr, Ginoue laisse derrière lui son fils, pour qui elle a beaucoup d’admiration et la justice haïtienne qui tarde encore à diligenter une enquête pour retracer Valdo.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker