« N’est-ce pas le moment de démontrer que nous pouvons travailler ensemble? », se questionne Clarens Renois

L’ancien candidat à la présidence n’a pas caché sa préoccupation par rapport à la gestion de la crise sanitaire causée par la pandémie du nouveau Coronavirus qui met le monde entier à genoux. Dans un message posté sur son compte Facebook ce jeudi 2 avril 2020, le leader national du parti politique UNIR se questionne sur le momentum. « N’est-ce pas le moment de démontrer que nous pouvons travailler ensemble? ».

« Dans l’esprit de réconciliation qui avait donné naissance à la République d’Haïti, le président Moise aurait dû réunir un conseil politique avec les dirigeants des partis politiques pour une gestion collective, saine, solidaire et transparente de la crise qui s’annonce. », estime le leader politique qui s’allie toujours aux côtés de la vague campagne de dialogue qui a régné dans les médias.

Faisant du principe de renouvellement de personnel politique et de celui d’alternance politique appuis à sa démarche, Clarens Renvois affirme qu’il « incombera à quelqu’un d’autre, sans doute un des dirigeants politiques, de prendre la relève, lorsque la mandature de l’actuel président sera terminée. » Alors, se questionne-t-il : »N’est-ce pas le moment de démontrer que nous pouvons travailler ensemble? »

Pour corroborer sa position, il avance avec le fait que : »Nous avons raté de multiples occasions de nous rencontrer, de dialoguer, d’organiser la Conférence de refondation nationale souhaitée par tous. », pour ensuite exiger aux autorités de ne pas « laisser passer cette crise sanitaire pour rassembler nos énergies et nous préparer à construire ensemble l’Haïti de demain pour nos enfants et nos petits-enfants. »

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker