L’État haïtien déplore l’incident survenu à la frontière haitiano-domonicaine

« Le gouvernement regrette ce malentendu, qui tend à nuire aux relations amicales entre les deux pays. Elle profite de cette occasion pour informer le public qu’une enquête est en cours pour déterminer les auteurs et co-auteurs de cet acte », indique un communiqué de presse.

Le drapeau dominicain, hissé sur un mât au poste frontalier connu sous le nom de Terminal 252, situé en territoire dominicain, a été abaissé par des haïtiens lundi et plusieurs coups de feu ont été tirés.

Le retrait du drapeau a provoqué l’intervention des soldats dominicains du Corps spécialisé de la sécurité des frontières terrestres (Cesfront) qui ont répondu à l’attaque avec leurs armes, contre des jets de pierres et de bouteilles lancées par les Haïtiens.

Les autorités haïtiennes, qui prennent note de ce malheureux incident, a indiqué que la question des drapeaux haïtien et dominicain au terminal 252 a été convenue entre les deux nations à la suite des réunions tenues en janvier et février 2020, indique un communiqué de presse.

Dans un effort pour normaliser la situation, l’État haïtien a déclaré qu’une cérémonie spéciale était prévue au cours de laquelle les drapeaux des deux pays seraient hissés en même temps de part et d’autre de la ligne frontalière.

La République dominicaine et Haïti partagent une frontière de plus de 300 kilomètres le long de laquelle différents postes sont installés pour contrôler le passage des personnes et des biens et assurer la sécurité dans la zone frontalière.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker