Le changement d’heure, du cheveu sur la soupe

(TriFoumi Enfo) – L’heure nationale avancera de 60 minutes à partir du dimanche 7 mars, c’est ce qu’a fait savoir le Secrétariat Général de la Présidence dans une note de presse parue ce 26 février. À un carrefour où l’insécurité et le kidnapping mettent tout le pays à genoux, ce changement d’heure arrive comme un cheveu sur la soupe.

La note portant la signature de Lyonel Valbrun, Secrétaire Général de la Présidence précise que cette décision est prise en vertu de l’arrêté Présidentiel du 7 mars 2012. Ainsi, à partir de 2 heures du matin, l’heure nationale avancera de 60 minutes le premier dimanche du mois de mars, soit le 7. Du coup, la population haïtienne est appelée à ajuster ses pendules, question de s’adapter à ce nouveau changement d’heure.

Les cas de kidnapping sont en nette progression ces derniers jours. Même si M. Jovenel Moïse, durant son allocution en début semaine devant le Conseil de Sécurité des Nations-Unies a tenté de masquer le tableau, pourtant sur le terrain, la réalité affiche une configuration bien différente de celle décrite par M. Moïse. Encore une fois, il a été dézingué, désapprouvé par les faits.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Ce changement d’heure risque d’envenimer encore plus la plaie. Penser déjà aux écoliers qui vont devoir laisser leur demeure en pleine obscurité pour se rendre à leurs établissements scolaires respectifs, on peut rapidement imaginer le calvaire et l’inquiétude auxquels les parents vont faire face.

L’Electricité d’Haïti (EDH) a totalement failli a sa mission, d’autant que plusieurs zones du pays n’ont pas accès au courant électrique encore pire à ce faramineux, luxueux et merveilleux projet « Kouran 24/24 » qui hante constamment l’esprit de celui qui est surnommé par les internautes, « Apredye ».

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker