Toute révision de la constitution demande « un large accord », croit Joseph Lambert

(TripFoumi Enfo) – De retour en Haïti après avoir quitté le pays pour cause de santé, Joseph Lambert reprend sa position de grand maillon de la chaine politique haïtienne.

Au jour marquant le 34e anniversaire de la constitution, Joseph Lambert se positionne en faveur d’un large accord avant toute révision de la loi-mère de la nation.

« Notre constitution, durant 34 ans, a gardé notre démocratie. », souligne l’élu du sud-est à l’entame de sa déclaration circonstancielle.

Il poursuit pour dire que « ce texte ratifié par le peuple haïtien a marqué la rupture avec l’ancien régime. Il porte en lui-même les modalités de sa transformation ».

Cependant, Lambert reste convaincu qu’un changement peut y être apporté. Toutefois, il reconnaît que « toute révision de ce contrat social demande un large accord ».

Ce qui n’est pas la position de Jovenel Moïse qui, sans le parlement, part à grande vitesse dans l’optique d’imposer la constitution par un référendum déjà contestée.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker