Le politicien haïtien ne vit que pour satisfaire son portefeuille

Dans la sphère politique haïtienne, il y a ceux qui prétendent qu’on a réalisé beaucoup de progrès,
rien qu’en se basant sur l’équilibre légale, et ceux qui luttent en vue de passer d’une égalité légale à
la réalisation effective d’une égalité économique et sociale.Le premier discours est un amalgame d’idées brassées par les serviteurs et thuriféraires des pouvoirs, dépourvus de tout bon sens et
d’objectivité, redoutant les émeutes.Tandis que le second présente les choses comme elles sont, ce qui choque certaines puissances de la société et les conduisent à vouloir tuer la parole ainsi que ses porteurs.

En voulant éliminer ou en éliminant les adversaires politiques, parce qu’ils croient être capable de réussir quand il n’y a pas d’opposition, les « petit bout » de politiciens fument sans le savoir le calumet de l’hostilité, attisent les flammes des mobilisations, sèment les germes de la vengeance. Ce ne sont pas les Duvaliéristes et les Lavalassiens qui diront le contraire. Si les «Tonton macoute » et les « Rat pakaka » ont payé pour les torts causés à la société, attendez-vous à ce que ceux qui viennent après subissent le même sort.

Dans un pays où la justice est aux bancs des accusés, celui qui ouvre le robinet de la violence ne peut
et ne doit en aucune façon espérer à ce que ça soit lui qui le ferme. Il doit s’attendre à ce que l’adversaire politique use de cette même violence pour se rendre justice, rétablir sa dignité. Car tôt ou tard le persécuté pour ses opinions politiques devient un persécuteur cruel.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Si les pouvoirs à venir ne changent pas d’attitude en luttant pour la mise en oeuvre d’une politique de « justice réparatrice », on va voir le sang couler dans toutes les rues d’Haïti. Si je le dis, c’est que beaucoup de gens ont sillonné ce pays d’un bout à l’autre. Les fils, les filles, les mères, les pères, les époux et les épouses de ceux et celles massacrés ne vivent que pour se venger. Ils sont dans tous leurs états et prêts à faire n’importe quoi s’il le faut, et cela me fait grandement peur.

Celui qui s’est sauvé avec les caisses de l’Etat doit être traqué jusque dans sa tanière.Avez-vous des doutes qu’on a dépouillé l’Etat ? Pour évaluer à quel niveau ce pays a été pillé, il suffit de comparer l’énergie dégagée par les soi-disant serviteurs de la république dans l’application
des stratégies mafieuses, qui est un vice politique, en vue du décaissement des fonds publics avec l’ampleur de leur énergie pour aider plus de six millions d’Haïtiens qui vivent dans la pauvreté. Ils dépensent beaucoup pour des résultats insignifiants.

À ce vice politique de nos dirigeants, il faut lui apporter un coup mortel afin que les Haïtiens affamés ou sous-alimentés cessent d’aller se coucher tous les soirs le ventre creux. Par conséquent, il revient à l’Elite saine de ce pays de s’insurger contre les voyous de la république, de se demander pourquoi quelques politiciens et leurs familles peuvent jouer avec les milliards et dormir en paix alors que des familles honnêtes, laborieuses peinent à circuler, s’effondrent sous le poids des tueries, de la maladie, de la faim et du chômage.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker