Le Sénat

Joseph Lambert : Tous les policiers parlementaires en position de combat !

(TripFoumi Enfo) – Haïti risque de connaître des jours très sombres à partir du deuxième lundi du mois de janvier, date controversée par rapport au mandat des dix sénateurs restants. En début d’année, Joseph Lambert, au cours d’une rencontre, a demandé aux policiers parlementaires de se préparer pour défendre le Sénat de la République contre toute volonté de renvoyer le tiers restant.

« Tous les agents de sécurité du parlement sont tenus à être présents en uniforme devant les locaux de cette institution en position de combat », a déclaré le président du tiers du Sénat, Joseph Lambert qui en profite pour menacer tous les possibles absentéistes. « Ou pa la, m pa resonsab ou », dit-il.

L’élu du Sud-est croit que la dialectique des armes fait partie du combat politique. « Il s’agit d’une bataille pour le respect de la constitution et les principes démocratiques, argue celui qu’on surnomme l’animal politique..

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Dans une note publiée ce 5 janvier 2022, le bureau du Sénat de la République dénonce ce qu’il appelle des manœuvres politiques occultes planifiées et mises en œuvre dans le but de ternir l’image du Sénat dans l’opinion publique.

Pour ces 10 sénateurs, ils croient dur comme fer que leur mandat prendra fin le deuxième lundi du mois de janvier 2023. Toutefois, des rumeurs laissent croire que le gouvernement d’Ariel Henry se prépare à les renvoyer à partir du lundi 10 janvier prochain.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker