Désastre Naturel

Le MENFP réactive le CTESP face aux risques de catastrophes naturelles

(TripFoumi Enfo) – Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) a présenté, le vendredi 28 janvier 2022, les nouveaux membres du Comité Thématique d’Éducation et de Sensibilisation du Public (CTESP). Cette structure a pour mission de coordonner les interventions dans les établissements scolaires du secteur public et privé en matière de sensibilisation et d’éducation des élèves, des enseignants et du personnel administratif sur les catastrophes naturelles.

Haïti est un pays à risques sismiques et cycloniques. La population ne cesse de faire face aux tremblements de terre et aux cyclones, mais elle ignore souvent le meilleur comportement à adopter pour éviter les pertes en vies humaines.

Le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Nesmy Manigat, a décidé de réactiver ce comité spécial créé en 2006, qui va coordonner l’action gouvernementale en vue de sensibiliser et éduquer la population, notamment les élèves dans le domaine des catastrophes naturelles.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le directeur général du Bureau des Mines et de l’Énergie, l’ingénieur géologue Claude Prépetit, qui est le coordonateur de ce comité, a indiqué que « le Grand Nord et la presqu’île du Sud sont les régions les plus exposées du pays en termes de tremblements de terre ». Le spécialiste a attiré l’attention du public sur les graves dommages subis par le secteur de l’éducation à la suite du passage des ouragans et des tremblements de terre.

Berla Severin, directrice de communication de la Direction de la Protection Civile, a informé que la mission du comité consiste à développer des outils de communication pour sensibiliser le public à la menace des catastrophes naturelles.

« La population est invitée à se préparer aux passages éventuels de séismes », a martelé la responsable. Le comité va mettre sur pied plusieurs activités pour prévenir les catastrophes et préparer les élèves. « Plusieurs simulations seront expérimentées en vue de préparer la population aux risques sismiques et lui montrer les meilleurs comportements à adopter en cas de catastrophe naturelle », a-t-elle fait savoir.

Ce comité aura à travailler en étroite collaboration avec la Direction Générale de la Protection Civile et mettra en œuvre le Plan national de gestion des catastrophes 2019-2030.

Ce comité est composé de : Claude Prépetit, Coordonnateur, Représentant de la Commission nationale des sciences et de la réforme des programmes; Jean Henri Télémaque, représentant de la Cellule de Gestion des Risques et Catastrophes; Erol Joseph, Représentant de la Direction de la Santé Scolaire; Oscar Joseph, Représentant de la Radio Télévision Éducative ; Michaël Saimbertil, représentant de l’Ecole Nationale Supérieure de Géologie Appliquée (ENGA) ; Katiana Joseph, représentante de l’Ecole Nationale de Géologie Appliquée ; Hérold Latortue, représentant de l’Unité de Coordination des Directions Départementales d’Education ;
Franck Wilbert Georges, Représentant de la Direction Formation et Perfectionnement ; Idson Saint-Fleur, représentant du Bureau des communications ; Calixte Jean Grégory, Représentant du Cabinet du Secrétaire d’État à l’Alphabétisation.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker