société

Me André Michel salue le départ de Nègès Da

(TripFoumi Enfo) – La nouvelle de la mort de Nègès Da a eu l’effet d’une bombe atomique. Une âme très jeune est partie vers la « cité bénie ». Un sinistre qui a provoqué l’émoi et la désolation chez les internautes ; même les âmes les moins sensibles se sentent indignées. Me André Michel, dans un message publié sur sa page Facebook, a salué le départ de Dalanchika Love Malbranche alias Da.

» Ou ale Bonè. Ou ale twò bonè. Ou te gentan gen anpil fanatik. Ou kite anpil moun nan Tristès Nègès Da », a écrit le porte-parole du Secteur dit Démocratique et Populaire, dans ce message qu’il a publié sur son compte facebook quelques heures après la disparition de la très intélligente Da.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Me Michel se dit conscient de la tristesse ressentie par la famille de la fillette, car, révèle-t-il, lui et sa famille ont déjà vécu une situation pareille. « Mwen Konnen ki kalite soufrans k ap travèse fanmi w. Mwen sonje ki kalite soufrans ki te travèse fanmi pa mwen lè mwen te gen ti neve m ki te mouri a 8 tan nan tranbleman tè 12 janvye 2010 la. Trip nou te rache. Zantray nou te sekwe », poursuit l’homme de loi.

Nègès Da est partie très tôt. Cette militante-écologiste et défenseure de la culture haïtienne a voyagé vers la cité bénie. La petite Da a laissé tout un public qu’elle avait conquis dans un temps record. Un coup dur pour le pays, car, à 8 ans, elle s’était déjà fait connaître comme une opposante à la culture occidentale. Elle plaidait pour une valorisation du vaudou et participait grandement au processus de rebroisement.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker