Panique à Léogane, la situation se dégénère, une station de radio incendiée

Ce jeudi 17 octobre 2019, journée rappelant le 213 ème anniversaire de l’assassinat du père de la patrie haïtienne Jean Jacques Dessalines, plusieurs grandes villes du terroir sont en ébullition. En effet, Port-au-Prince, Cap-Haïtien, Cabaret, Mirebalais, Jacmel et Léogane font partie de ces villes réclamant la démission du locataire du palais national Jovenel Moïse. Par conséquent, les léoganais ont incendié une station de radio et font de nombreux désastres dans la cité d’Anacaona.

Radio Excellence est le nom de la station incendiée par les manifestants dont son propriétaire est député de ladite ville qui selon les manifestants, ce député supporte le pouvoir en place. En outre, ces gens qui ont déambulé dans les rues durant cette grande journée de mobilisation ont tenté d’attaquer également le sous-commissariat de la ville et ont incendié plusieurs véhicules appartenant à la PNH. Ils ont aussi mis le feu à la mairie de Léogane ainsi que le tribunal de paix.

À rappeler que la population a répondu à l’appel de l’opposition et des collectifs de petrochallengers pour cette énième journée de mobilisation.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker