« Le mot sauter voulait dire esquiver », explique Arnel Bélizaire

Accusé de complot contre la sûreté intérieure de l’État au préjudice de l’Ambassade américaine, l’Union School et de la brasserie la Couronne, l’ancien député de la circonscription Delmas/Tabarre a profité de son audition au parquet de Port-au-Prince pour expliquer ce qu’il entend par « sauter l’Ambassade américaine, l’Union School et la brasserie la Couronne ».

Selon l’activiste politique qui se trouve actuellement en opposition avec le pouvoir en place, alors qu’il était l’un des coéquipiers du président pendant un bon moment, le mot « sauter » qu’il avait utilisé voulait faire allusion à « esquiver ». Ce qui veut dire, ses partisans qui s’étaient lancés dans la stratégie d’érection de barricades étaient appelés à esquiver l’Ambassade des États-Unis, l’Union School et la brasserie la Couronne pour les ériger dans le carrefour après. Il ajoute, comme support à son explication, que les hôpitaux et les commissariats ne doivent faire objet d’aucune barricade. “Je respecte les institutions, en particulier la PNH” a-t-il lancé.

Arnel Bélizaire nie que les armes dont on parle l’appartiennent, ainsi que l’argent. Ce ne sont, a-t-il précisé, que deux de ces armes qui ressemblent aux siennes.

Au même jour de son arrestation, le 30 novembre dernier, le domicile de l’ancien parlementaire a été perquisitionné. Sur ce, il réagit comme suit : »je ne savais pas qu’on allait perquisitionner ma maison. J’ai été informé par un tiers, au moment de l’apparition d’un juge de paix pour constater les matériels qu’ils ont déclarés être en ma possession ».

Enfin, la distance de plusieurs leaders politiques avec le militant politique surprend plus d’un. Les questions se posent sur le comportement des membres de l’opposition par rapport à l’arrestation d’Arnel. Ce dernier a relaté que chacun a son intérêt dans « la lutte du peuple haïtien ». Avec ou sans Arnel, le combat doit continuer et Jovenel Moïse partira. A-t-il conclu avant de se rendre à sa nouvelle adresse, Pénitentier National.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker