L’OCNH attire l’attention du ministre de la justice, Jean Roudy Aly sur le mauvais comportement du commissaire du gouvernement de Jérémie

Dans une correspondance adressée au Ministre démissionnaire, Jean Roudy Aly en date du 16 décembre 2019, l’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti attire l’attention de ce dernier sur la nécessité de prendre au sérieux le cas du mauvais agissement du Commissaire du Gouvernement et des parquetiers de la Juridiction de Jérémie, Bergemane Sylvain. Selon cette correspondance, ce commissaire fait l’objet de graves accusations de corruption et la clameur publique l’aurait aussi reproché de distribuer la justice dans la juridiction de Jérémie aux plus offrants.

*Lisez la correspondance dans son intégralité *

Delmas, lundi 16 décembre 2019

À : Monsieur Jean Roudy Aly   
      Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique
      En ses bureaux.-

Monsieur le Ministre,
L’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti (OCNH) vous présente ses civilités et tient, une fois de plus, à solliciter votre intervention sur le dossier du Commissaire du Gouvernement et des parquetiers de la Juridiction  de Jérémie.

Ministre, dans deux correspondances datées du 18 juillet 2019, l’organisation de promotion et défense des droits humains, conformément à son plaidoyer  contre la corruption et l’impunité, a attiré l’attention du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) ainsi que le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) sur le fonctionnement de la justice dans la juridiction de Jérémie.

D’après les données recueillies sur place, le commissaire du Gouvernement de Jérémie,  Bergemane Sylvain et d’autres Juges du Tribunal de Première Instance de Jérémie font l’objet d’accusation de corruption.

Selon la clameur publique, ils auraient distribué la justice dans la juridiction de Jérémie aux plus offrants, la corruption et l’impunité font la une de l’actualité à Jérémie , ce qui aux yeux de l’OCNH est contraire à la déontologie du métier. L’organisation avait sollicité une enquête des autorités judiciaires pour que lumière soit faite.

En réponse, dans une lettre en date du 30 juillet 2019, le CSPJ a informé avoir décidé de la mise en disponibilité du juge Jean-Baptiste Louis-Jean, pour des faits accablants dans le traitement d’un dossier indiqué par l’OCNH dans ses correspondances en date du  18 juillet 2019.

Bizarrement, malgré la publication d’une note de presse en Septembre 2019 à ce sujet, placé sous votre autorité, le MJSP  quand à lui n’a pris aucune décision contre les parquetiers impliqués dans ce même dossier. L’institution qui, selon le décret du 30 mars 1984, formule la politique du gouvernement dans le domaine de l’administration de la Justice ne peut se permettre de faire montre de laxisme.

Elle doit sévir avec la dernière rigueur contre les infracteurs particulièrement ses agents qui pataugent dans la corruption . À vous de donner le ton monsieur le ministre , puisqu’il n’est jamais trop tard pour bien faire  .Il nous faut  une justice juste et équitable, c’est notre combat.

Espérant qu’enfin vous donnerez suite à ce dossier pour ne pas être complice, l’OCNH, vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ses salutations patriotiques.

Me Camille OCCIUS
Coordonnateur général

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker