Webder Désir, un présumé bandit arrêté puis libéré par des policiers à Fonds-Verrettes

Webder Désir, un présumé chef de gang a été arrêté à Fonds-Verrettes le mardi 17 décembre 2019 par des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH). Ce dernier a été accusé de vol à main armée, destruction et menaces de morts proférées à l’encontre de plusieurs notables de la commune dont le propriétaire de la radio vision star. Avec la plus grande stupéfaction, ce présumé assassin a été libéré par des policiers affectés au commissariat de la ville.

Selon une source proche de la Police, le présumé malfrat Webder Désir a pris la poudre d’escampette dans la nuit du lundi 23 décembre 2019 alors qu’il a été en garde à vue pendant environ une semaine.

Parallèlement d’après notre source, le commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de la Croix des Bouquets Me Maxime Augustin avait sollicité du responsable de la PNH au commissariat de Fonds-Verrettes Albert ainsi connu le transfert du détenu Webder Désir bien avant sa libération classique.

Une requête à été signifiée par voie d’huissier au responsable du commissariat de Fonds Verrettes relatif à ce présumé bandit notoire, Webder Désir qui, selon plusieurs témoignages sème la pagaille au sein de la population. Ce dernier a été accusé d’avoir cambriolé plusieurs maisons dont un hôtel de la place, une église, brisé les vitres d’un autobus (Ford), saccagé la barrière d’entrée de la station Radio vision star en juin 2019.

Le 10 septembre de cette même année, Webder Désir a proféré des menaces verbales au PDG de la radio vision star au point qu’il a déclaré selon notre source : » kòm mwen tande PDG a ap vi n nan fèt sentkwa, pou l ka fè arete m, m ap tann li nan papay ». Ainsi, une plainte avait été déposée à l’encontre de ce présumé bandit le 12 septembre 2019.

Selon l’un des avocats du PDG qui requiert l’anonymat, Webder Désir est un danger social et un virus au milieu des jeunes de Fonds-Verrettes. Plusieurs jeunes de la commune seraient de connivence avec lui, a précisé la source à la rédaction de TripFoumi Enfo.

Pour l’instant, la pression augmente au niveau du commissariat de Fonds-Verrettes, car le commissaire du Gouvernement Me Maxime Augustin attend encore le présumé bandit au parquet de la Croix des Bouquets. Un dossier qui met en doute la bonne volonté des agents de l’ordre de traquer les gangs armés qui imposent leur loi partout dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker