Un parfum à l’odeur de son vagin, une nouvelle fragrance d’Erykah Badu

La chanteuse R&B américaine Erykah Badu dévoilera, le 20 février prochain, Badu’s Pussy, un parfum à l’odeur de son vagin.

Cette première se fera à l’occasion du lancement de son site de vente en ligne «Badu World Market». L’artiste explique que pour parvenir à l’odeur, elle a découpé plusieurs de ses culottes et les a brulées. «Même les cendres en font partie», relate-t-elle dans une entrevue.

Reconnue comme une personnalité excentrique, Erykah n’est pas à son premier acte excentré. Elle a été arrêtée en 2010 pour s’être déshabillée totalement en pleine rue et condamnée à 6 mois de mise à l’épreuve et une amende de 500 dollars.

Pour l’an, Badu est la deuxième personne a envisagé un produit à l’odeur de vagin après Gwyneth Paltrow ayant sorti sa bougie «This smell like my vagina», «Ça sent comme mon vagin» vendue à 75 dollars et à flot.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker