Le président philippin ordonne aux forces de l’ordre de tuer par balle tous ceux qui violent le confinement

Le président philippin, Rodrigo Duterte, a intimé l’ordre mercredi soir aux forces de l’ordre, de tuer par balle toutes personnes refusant de respecter le confinement imposé par les autorités gouvernementales.

Les Philippines comptent déjà 96 décès et près de 2 311 cas de contamination liés au COVID-19. Face à cette situation, les autorités du pays ont décidé de placer la capitale Manille en confinement depuis environ 15 jours afin de contenir la propagation du virus.

Intervenant à la télévision mercredi soir, Rodrigo Duterte a déclaré qu’il ordonne aux forces de l’ordre de tuer par balle tous ceux qui refusent de respecter le confinement et désobéir les forces de l’ordre. « Mes ordres à la police et à l’armée, s’il y a des troubles et qu’il y a une possibilité qu’ils ripostent, avec un risque pour vos vies : tuez-les par balle «  a lâché le dirigeant.

On se le rappelle, lors d’une allocution télévisée, le chef de l’État, après avoir promis d’éradiquer le trafic de drogue en faisant « tuer » les trafiquants et toxicomanes présumés, a expliqué qu’il était vital que tout le monde respecte les mesures de confinement, alors que les autorités craignent une surcharge du fragile système de santé national. « Cela empire. Alors une nouvelle fois, je vous fais part de la gravité du problème et vous devez écouter », a déclaré le premier citoyen du pays.

Il a ensuite qualifié de crime, tout manque de respect envers le personnel médical. Ces agissements ne seront pas tolérés et les tous les coupables seront tués.

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker