Facebook supprime pour la première fois une vidéo de Donald Trump pour « fausse information »

Facebook a retiré mercredi une vidéo du compte du président américain Donald Trump, dans laquelle il apparaît dans une interview avec Fox News, considérant que le contenu lié à la COVID-19 est une « fausse information ».

Dans le segment d’interview partagé par le numéro 1 des États-Unis sur le web, il a affirmé que les enfants sont « presque immunisés » contre le coronavirus, ce que Facebook a considéré comme des « fausses affirmations » et a procédé à son retrait conformément à ses politiques concernant la pandémie.

Le président américain a fait cette affirmation pour justifier sa pression concernant la réouverture des écoles aux États-Unis dans les semaines à venir, une mesure encouragée par la Maison Blanche pour accélérer la reprise économique.

La décision de Facebook de retirer le message de Trump est particulièrement importante dans un contexte où le réseau social le plus utilisé au monde a été la cible de critiques sévères de la part de politiciens et d’activistes, ainsi que des propres employés de l’entreprise, précisément en raison de sa permissivité avec le compte du premier mandataire de la nation américaine Donald Trump.

Cependant, Twitter, l’un de ses principaux concurrents et le réseau le plus utilisé par le locataire de la maison blanche, a commencé ces derniers mois à cacher et à éliminer régulièrement les commentaires du président, ce qui a déclenché la colère des conservateurs, qui l’accusent de censure, et lui a valu les applaudissements des secteurs progressistes.

Le mois dernier, une coalition d’organisations de défense des droits des minorités a lancé un boycott de Facebook (qui possède également Instagram, WhatsApp et Messenger), avec le soutien explicite ou implicite de grandes entreprises telles que Coca-Cola, Verizon, Adidas, Ford et le groupe britanno-néerlandais de produits de consommation Unilever (l’un des plus grands annonceurs au monde).

Toutefois, le boycott a eu un impact très limité sur les comptes de l’entreprise, étant donné que la grande majorité des revenus publicitaires perçus par Facebook provient de milliers de petites entreprises numériques, qui ont à peine suivi l’initiative.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker