Terminator 2, les bandits devancent la PNH et continuent de faire des victimes

En plein moment où le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) Rameau Normil, lance l’opération baptisée Terminator 1 pour traquer les bandits, ceux-là, semble t-il, lancent parallèlement le Terminator 2 pour traquer les innocents. Ils ont causé la mort de 4 personnes en moins de 24 heures.

En effet, les cas d’assassinats sont devenus presqu’innombrables en Haïti ; femmes enceintes, bébés, journalistes, hommes affaires, intellectuels, professeurs, etc. Personne n’est épargné. L’assassinat du PDG de Piyay Market et celui du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, maître Monferrier Dorval, ne font que rallonger la longue liste des victimes tombées sous les balles assassines des bandits armés du pays.

Doit-on aussi rappeler les cas d’assassinats comme : Jean Wilner Bobo, tué par balles ce jeudi 27 août à Pétion-Ville ? Frantz Adrien Bony, Chroniqueur de radio, tué d’une balle dans la tête dans la nuit du 27 août 2020 ? L’homme d’affaires, Michel Saieh, tué par balles le 27 août 2020 par des individus circulant à moto ? Le jeune professeur et entrepreneur Obelson Pierre tué par balle le 24 août 2020 lors du cambriolage de sa maison ? Shelton Bienaise, étudiant en Journalisme à l’ISNAC, tué par balle ce 29 août par des bandits armés à Juvenat (Pétion-ville) ? Tous morts en plein lancement de l’opération Terminator 1 de la PNH.

Ainsi, doit-on croire que les bandits armés du pays ont toujours eu une longueur d’avance sur les forces de l’ordre ? Quatre (4) meurtres par balles en 24 heures, où sont passées l’effectivité et l’efficacité de l’opération baptisée Terminator 1 lancée par la Police Nationale d’Haïti ? Doit-on s’attendre à la mort chaque fois qu’on laisse sa maison ? Où est passée la liberté de circulation ? Ce droit qui nous est pourtant reconnu par la Constitution. Le DG de la PNH, a t-il prévenu de moyens efficaces et effectifs pouvant réduire le nombre de cas d’assassinats dans le pays ? Si oui, où sont les résultats ?

C’est à l’État d’assurer la sécurité de ses citoyens. Tous indistinctement, sans discrimination aucune. C’est d’ailleurs l’une des fonctions régaliennes de l’État. Un pays qui est dirigé ne devrait pas être le bastion de tous ces crimes. Trop de morts par balles. Trop de crimes organisés. Trop d’innocents meurent sous les yeux de nos dirigeants. Les autorités judiciaires, policières, la présidence ainsi que la Primature doivent toutes prendre leurs responsabilités. On en a assez. Tout ce qu’on veut, c’est de pouvoir vivre en paix dans notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker