Le président Trump signe finalement le plan de relance de 900 milliards de dollars sur l’allègement de la Covid-19

(TripFoumi Enfo) – Le président américain Donald Trump a finalement signé ce dimanche 27 décembre, le plan de relance de 900 milliards de dollars sur l’aide au nouveau coronavirus et le financement du gouvernement.

Donald Trump avait laissé entendre, mardi 22 décembre qu’il ne signerait pas la loi de relance liée à la Covid-19 à moins que des ajustements importants ne soient apportés quant aux aides versées aux Américains. Il a demandé au Congrès d’approuver une augmentation du niveau actuel de 600 dollars par personne à 2 000 dollars. Selon les informations, Trump n’avait jamais rendu cela public lors des négociations tumultueuses avec les dirigeants du Congrès qui ont abouti à ce plan de sauvetage.

La signature par Donald Trump du programme de secours de 900 milliards de dollars, étend les allocations de chômage à des millions de travailleurs sans emploi et des entrepreneurs indépendants ainsi qu’aux chômeurs de longue durée.

Les 12 millions de personnes environ ciblées dans les deux programmes clés de chômage lié à la pandémie et qui devaient recevoir leur dernier paiement ce week-end; recevront désormais des prestations pendant 11 semaines supplémentaires. De plus, tous ceux qui perçoivent des paiements sans emploi recevront un coup de pouce fédéral hebdomadaire de 300 dollars jusqu’à la mi-mars.

Cependant, comme le chef de l’État n’a pas signé le projet de loi samedi, les participants aux programmes d’assistance au chômage en cas de pandémie et d’indemnisation du chômage en cas de pandémie d’urgence ne recevront probablement pas de paiement pour la dernière semaine de l’année. Et la bonification fédérale de 300 dollars peut durer seulement 10 semaines au lieu de 11 semaines pour la plupart des gens.

Selon les informations communiquées par les responsables, les États ne peuvent pas fournir de prestations pendant les semaines qui commencent avant que les programmes ne soient autorisés, mais la législation exige que les paiements supplémentaires prennent fin le 14 mars.
En outre, parce que le Congrès a attendu jusqu’à la fin de décembre pour conclure un accord, ceux qui participent aux deux programmes de chômage pandémique connaîtront probablement une interruption des paiements de plusieurs semaines pendant que les agences d’État reprogrammeront leurs ordinateurs.

Cependant, les avantages sont rétroactifs. La législation de secours Covid-19 a été adoptée par le Congrès lundi dernier et a été transportée par avion à Mar-a-Lago jeudi pour attendre la signature du président Trump. Mais, après s’être assis sur la touche pendant les négociations, le numéro un des USA est sorti avec une plainte de la onzième heure selon laquelle une disposition distincte de l’accord, que l’équipe de la Maison Blanche a aidé à négocier; ne fournirait que 600 dollars en paiements directs.

Toutefois, Donald Trump voulait envoyer des chèques de 2000 dollars aux Américains en disant que c’est honteux de donner seulement 600 dollars aux citoyens du Pays qui traversent un moment difficile tout en accusant les Démocrates qui dit-il, avaient bloqué le processus.

Entre-temps, le nouveau coronavirus continue de frapper le pays étoilé où le dernier bilan communiqué par les autorités sanitaires fait état de plus de 19 464 187 cas de contamination dont 142 357 pour seulement la journée du dimanche 27 décembre, plus de 338 565 décès au total sur tout le territoire américain dont 1 288 pour la journée du dimanche 27 décembre pour plus de 6 493 020 rétablis dont 46,012 pour ce 27 décembre.

New York compte pour l’instant plus de 929 097 cas de contamination pour plus de 167 034 rétablis avec plus de
36 833 morts. Les dirigeants du Pays continuent d’exiger l’application des mesures barrières dont le port obligatoire du masque et la distanciation sociale.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker