Arcahaie: La maison de l’agent intérimaire, Gitanie Revenge Guerrier, incendiée

La maison de l’agent intérimaire de l’Arcahaie et proche du PHTK, Gitanie Revenge Guerrier, a été incendiée dans la soirée de samedi 6 février par des individus non identifiés l’accusant d’être l’auteur des actes de répression, perpétrées par des agents de l’unité spécialisée de la PNH, BOID. Par la même occasion, une église dirigée par son mari a été mise à feu.

La victime déclare que depuis plusieurs jours des messages d’appel à la violence ont été lancés sur les réseaux sociaux à son encontre. Des individus sous couvert d’anonymat font circuler de voices notes la présentant comme la principale instigatrice des exactions policières qui ont été commis mardi dernier contre les opposants au pouvoir en place dans la cité du drapeau.

“Heureusement, Je n’étais pas à la maison lorsqu’ils étaient venus à 11 heures. En premier lieu, ils ont mis le feu et tiré sur le portail parce qu’ils ne pouvaient pas rentrer. En second lieu Ils sont revenus à minuit, c’est là qu’ils ont mis le feu à la maison et l’église”, a t-elle déclaré.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Je reçois des menaces de numéro de téléphone anonyme, dit-elle. Rajoutant qu’elle ne se sens pas en sécurité. je fais appel aux organismes de droits humains et des autorités policières en vue de protéger mon intégrité physique.

Au moins 10 maisons de partisans proches du pouvoir en place, dont le mandat est contesté par plusieurs secteurs de la vie nationale, ont été incendiées par des individus non identifiés.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker