«Mwen p ap pran nan kaponnay minis enteryè sèvèl pou la», répond André Michel à Edner G. Day

(TripFoumi Enfo) – André Michel n’a pas mâché ses mots pour traiter Louis Edner Gonzague Day d’imbécile sonore. Dans un tweet publié ce 28 mai 2021, l’avocat qualifie le ministre de facto de l’intérieur de «sèvèl poul», arguant qu’il ne se laissera pas intimider par les propos de M. Day.

Edner Day a promis des jours de malheur à tous ceux qui veulent boycotter le référendum de Jovenel Moïse. Répondant aux allégations de Joseph Lambert faisant croire qu’aucun bureau du référendum ne pourra être ouvert dans le département du Sud-Est, M. Day a fait de grandes menaces rappelant les crime commis par son père (Ti Bobo). En annonçant sa participation dans des mouvements à Petit-Goâve, Grand-Goâve et à Léogâne ce 28 mai, André Michel qualifie les dires du ministre de «kaponnay», soulignant aussi qu’il est un «sèvèl poul».

«Jodi vandredi 28 me 2021 an m ap reponn prezan nan gwo virewon k ap fèt nan vil Tigwav, Grangwav ak Lewogàn pou mobilize pooilasyon an pou kraze plat atè referandòm Jovenel Moïse la.», a indiqué dans un premier temps celui qui se surnomme «avoka pèp la». Ensuite, pour terminer son message, il a attaqué Gonzague Day, sans citer son nom mais en le qualifiant d’homme de peu d’esprit. «Mwen p ap pran nan kaponnay minis enteryè sèvèl poul la.», a-t-il fait savoir avant de dire que «Nou pa nan referandòm ak Jovenel Moïse.».


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Plusieurs mobilisations sont entammés dans divers recoins du pays pour contester l’idée d’organiser le référendum. Mais cela n’empêche pas aux proches du pouvoir de rester attachés à leur projet. Ce qui laisse planer le doute sur le 27 juin prochain, vu qu’on ne sait pas qui des deux parties aura gagné la bataille.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker