« Asalòs »: Explication, définition et origine linguistique

(TripFoumi Enfo) – Souffrance Clervius, un Capois qui avait pris part aux funérailles de Jovenel Moïse le 23 juillet dernier, est devenu depuis peu la star des plateformes sociales. Ce, pour avoir su regarder le « blan je vèt » droit dans les yeux et lui dire tout haut ce que les gens pensent tout bas : « c’est vous qui avez tué Jovenel Moïse », fustige t-il d’un ton colérique en créole. Et depuis, le comportement du Nordiste est considéré comme un acte héroïque et patriotique qui de nos jours est très difficile de trouver chez bon nombres d’Haïtiens hantés par la peur du « blanc ».

Selon le Capois, l’ancien président Jovenel Moïse aurait été assassiné pour avoir accepté d’accréditer un ambassadeur russe en Haïti. « Pa gen anyen k ap fèt nan peyi a pou Ameriken pa konnen… Go out ! Ou kill Jovenel ! Yo konplis tou nèg », avait-il martelé entre autres injures pour exprimer sa colère avant de traiter les étrangers qui étaient sur la place de « Asalòs ». Que veut dire ce concept qui apparemment serait un mot propre au dialecte capois ? Quelle est son origine linguistique ?

Explications


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Comme toutes les langues du monde, le créole haïtien n’est pas une langue pure – cette prétention qui sous-entendrait qu’il existerait une langue sans mots d’emprunts. Du coup, une bonne quantité de vocabulaire utilisés dans le créole haïtien est issue du français, de l’anglais, de l’espagnol, de la langue des Taïnos, des langues tribales africaines, etc.

Les Haïtiens ont souvent cette tendance de créoliser le sens et la prononciation des mots et phrases étrangers qui parviennent à leurs oreilles. Les linguistes parlent de crible phonologique. Comme c’est le cas de « all around by there » en anglais qui devient en créole « alawonnbadè » et « what about your night » qui devient « ababatchyanay », devenu le slogan de Pouchon Duverger de Djakout #1.

Définition et origine linguistique

Selon nos recherches, le mot « asalòs » est issu du mot espagnol « azaroso ». Il est un terme polysémique. Mais dans le contexte qui nous concerne, il a été employé entant qu’adjectif qui signifie « hasardeux ou hasardeuse » en français. En République Dominicaine, le mot est utilisé dans le langage courant pour faire référence à une personne indésirable et dangereuse. Deux explications possibles sur le passage de ce mot espagnol qui a accouché « asalòs » en créole haïtien.

D’un premier temps, ce qu’il faut retenir d’entrée de jeu c’est qu’en République voisine on ne prononce pas souvent les voyelles finales de certains mots. Ce qui fait par conséquent que « azaroso » devient « azawos ». En second lieu, le fait que le « r roulé » de l’espagnol se prononce souvent comme « l » en créole, les natifs creolophones ne parvenant pas à prononcer ce « r » le remplacent par un « l ». Ce qui fait que « azaros » devient « asalòs » en créole haïtien.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker