Religion

Le Pape François tire la sonnette d’alarme sur la violence basée sur le genre

(TripFoumi Enfo) – À l’occasion de la messe de la Solennité de Marie Mère de Dieu, célébrée chaque 1er janvier en la basilique Saint-Pierre, le Pape François a attiré l’attention sur les types de violences dont sont victimes les femmes dans le monde. Dans son homélie, le souverain pontif a invité les chrétiens à prendre pour modèle l’attitude des femmes.

Le Saint-Père, dans son message, a voulu également marquer la Journée mondiale de la Paix. Il a invité les fidèles à s’inspirer de Marie afin de combattre la violence dans le monde.

«Pensons au trouble de la Mère de Dieu», qui a dû supporter «le scandale de la mangeoire», a demandé le Pape, invitant chacun à se mettre dans la psychologie de Marie lorsqu’elle a donné naissance à Jésus dans des conditions si éprouvantes. «Qu’y a-t-il de plus dur pour une mère que de voir son enfant souffrir de pauvreté? Il y a de quoi se sentir découragé. On ne pourrait pas reprocher à Marie de se plaindre de toute cette désolation inattendue. Mais elle ne se décourage pas », a fait remarquer le numéro 1 de l’église Catholique.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le Pape invite également les peuples chrétiens à apprendre à méditer et à ne pas se laisser décourager par le vent du désespoir. « La souffrance est le chemin étroit pour arriver au but, la croix sans laquelle on ne ressuscite pas » a souligné l’autorité catholique.

Par ailleurs, il a fait l’éloge de l’attitude des femmes qu’il a présentées comme l’épine dorsale des sociétés du monde.

« Pendant que les mères donnent la vie et que les femmes gardent le monde, faisons tous en sorte de promouvoir les mères et de protéger les femmes» a exhorté le Pape qui insiste sur la nécessité de protéger les femmes et de mieux assurer leurs droits dans le monde. « Blesser une femme c’est outrager Dieu », a-t-il martelé.

Pour une vie lucide et pleine, le Saint-Père croit mordicus que toutes les épreuves doivent être intégrées, et non pas esquivées. « Nous avons besoin de personnes capables de tisser des fils de communion, pour contrer les trop nombreux fils barbelés des divisions», a insisté Pape François appelant à cultiver la paix et la solidarité dans le monde, notamment à l’occasion du nouvel an.

Environ 2000 personnes ont assisté à cette première célébration de l’année 2022 en la basilique Saint Pierre où Le Pape a célébré d’un coup le premier jour de l’an et la Journée mondiale de la paix.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker