Europe

Elizabeth II sanctionne le prince Andrew pour défendre la monarchie britannique

(TripFoumi Enfo) – Le prince Andrew, fils de la Reine Elizabeth ll, est menacé d’un procès pour « agression sexuelle sur mineur » aux États-Unis. Il est devenu tellement embarrassant que la reine n’a eu d’autre choix que de le priver de ses honneurs royaux pour protéger la couronne britannique.

La décision, annoncée cette semaine, par le palais de Buckingham dans un communiqué, a occupé, ce vendredi 14 janvier 2022, les premières pages de tous les journaux britanniques. Cette décision met en avant la volonté de la reine de « prendre ses distances » avec le prince, sans compter l’humiliation que cela signifiait pour la couronne.

« C’est la survie de l’institution royale à tout prix », écrit le Daily Mail sur la décision de la plus ancienne monarque du monde sur le sujet.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

« Il était temps de l’éloigner encore plus des projecteurs », explique à l’AFP Bob Morris, historien de la monarchie. À son avis, « c’est probablement la fin » pour le duc d’York, qui ne peut plus utiliser son titre d’Altesse Royale.

Virginia Giuffre, l’accusatrice du prince Andrew, est déterminée à « faire connaître la vérité sur l’affaire ». Elle se bat depuis des années pour que sa voix soit entendue. L’Américaine de 38 ans, qui accuse le fils de la reine d’Angleterre de viol alors qu’elle était mineure, souhaite montrer que « les riches et puissants ne sont pas au-dessus des lois et doivent rendre des comptes ».

La situation était devenue intenable après qu’un juge de New York a refusé mercredi de rejeter une action civile accusant Andrew, âgé de 61 ans, d’avoir agressé sexuellement une mineure, Virginia Giuffre, dans les années 2000.

L’Américaine s’est félicitée, dans une série de tweets,ce vendredi 14 janvier, qu’un juge new-yorkais valide sa plainte déposée en août. « Je suis heureuse de la décision du juge Kaplan qui permet à mon litige contre le prince Andrew d’avancer. Je suis heureuse d’avoir la chance de continuer à faire connaître la vérité et je suis profondément reconnaissante envers mon extraordinaire équipe d’avocats », a-t-elle écrit sur son compte twitter.

La pression des quelque 150 soldats qui avaient écrit à la reine pour dénoncer le manque de « probité, d’honnêteté et de comportement honorable » de son troisième fils -considéré comme son préféré-, neuvième dans l’ordre de succession au trône britannique.

Le prince Andrew a été déchu de tous ses titres militaires ainsi que de ses patronages royaux. La décision, prise par sa mère, la reine Elizabeth II, a été annoncée par le palais de Buckingham, alors que son fils est accusé d’agression sexuelle. Un éventuel procès peut mettre à nu la couronne britannique et plus d’un se questionne sur la peine que peut encourir le prince britannique.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker