Politique

Joseph Lambert demande à la CSC/CA de prendre acte du nouveau statut d’Ariel Henry

(TripFoumi Enfo) – Après le constat du Sénat de la fin de mission du Premier ministre Ariel Henry, ce 7 février 2022, Joseph Lambert, président du tiers du Sénat, a adressé une correspondance au Président de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA), Fritz Robert Saint Paul, lui demandant de prendre acte du nouveau statut du PM Henry, qui a seulement le droit de liquider les affaires courantes.

La démarche du Sénat n’exclut pas totalement le PM Ariel Henry. Le Sénat reconnaît encore son rôle à jouer pour un dénouement pacifique à la crise. Toutefois, les travaux parlementaires ont constaté la fin des services du PM à partir du 7 février, ce qui a mis des restrictions à ses prérogatives désormais limitées à liquider les affaires courantes.

Dans l’idée de contraindre Ariel Henry à engager l’État haïtien dans de nouveaux projets et pour mettre un contrôle sur les deniers publics, le bureau du Sénat invite la CSC/CA à prendre ses responsabilités.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

« Il (le Sénat) vous plaira de considérer la présente dénonciation dans ses aspects formels et légaux pour apprécier le nouveau statut du Premier ministre dans ses prérogatives désormais limitées et instruire les services compétents de la CSC/CA qui s’obligeront à la vigilance extrême pour un contrôle minutieux des deniers de l’État », adressant le Sénat au président du CSC/CA, Fritz Robert Saint Paul.

Parallèlement, Joseph Lambert dans son discours officiel en date du 7 février, a prôné un dialogue franc entre les différents protagonistes afin de trouver une issue à la crise multidimensionnelle, tout en faisant preuve de patriotisme et de dépassement de soi.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker