Protestation

Ènième manifestation des ouvriers de la SONAPI, des manifestants recadrent Bob C

(TripFoumi Enfo) – Depuis plus d’une semaine, les activités de la Société Nationale des Parcs Industriels (SONAPI) sont à l’arrêt. En cause : des ouvriers, dans les rues, réclament une augmentation du salaire minimum à 1500 gourdes. Suite aux déclarations du journaliste, Roberde Céliné, de la Radio Télévision Caraïbes concernant les ouvriers, ce jeudi 17 février 2022, ces derniers s’en sont pris au « papa pèp » tout en restant attachés à leur revendication.

Plusieurs centaines de personnes sont descendues dans les rues de la zone métropolitaine pour réclamer 1500 gourdes comme salaire minimum. Au cours de cette journée de mobilisation, le présentateur du journal « Premyè Okazyon » a été la cible des protestataires. Des propos piquants ont été lancés à l’égard de celui qui avait été accusé de viol sur une fille répondant au nom de Mélissa Pierre.

Les protestataires ont parcouru plusieurs rues de la région métropolitaine de Port-au-Prince. Arrivés au Champs-de-Mars, ils ont été réprimés à coups de gaz lacrymogène par les Forces de l’ordre. Aucune victime n’a été recensée.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Roberde Céliné avait déclaré que ce que réclament les ouvriers comme salaire minimum ne mérite pas d’être satisfait par les patrons qui, avançait-il, pourraient faire face à des situations inconfortables. De telles déclarations avaient défrayé la chronique en suscitant la colère chez beaucoup d’internautes.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker