KidnappingSécurité

Enlèvement du pasteur Rémy Lochard, le secteur protestant garde le silence

(TripFoumi Enfo) – Plus de vingt jours après l’enlèvement du pasteur Rémy Lochard, le secteur auquel il appartient ne pipe mot. Pas même une note de solidarité et de dénonciation n’a été publiée jusqu’à présent. Silence presque total.

L’homme de Dieu, très connu en Haïti, n’a bénéficié d’aucun support des prélats du monde évangélique haïtien. Rémy Lochard, depuis vingt deux jours, est privé de la présence de sa famille, de ses amis et de ses fidèles religieux. Si beaucoup de monde pensaient qu’il allait avoir le support de ses pairs, tel n’est pas le cas. Au contraire, le très connu pasteur est pratiquement jeté aux oubliettes.

Le 6 février dernier, il était en chemin pour son Assemblée située à l’Avenue Christophe, quand, arrivé dans la commune de Tabarre, il a été enlevé par des hommes lourdement armés. Depuis lors, le serviteur de Dieu est gardé par ses ravisseurs. Deux millions de dollars ont été réclamés en échange de sa libération, mais jusqu’à date, rien n’est encore fait.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Rémy Lochard est aussi chanteur. Dans les années 2003 et 2004, il avait réalisé son plus gros hit avec son morceau « Haïti 2004 ». Grâce à ses différents tubes à succès, le pasteur s’est fait une grande rénommée nationale. Mais aujourd’hui, privé de sa liberté, monsieur Lochard n’a bénéficié d’aucun soutien de la société haïtienne en général, du secteur évangélique en particulier.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker