ÉditorialCulture

Éditorial | Nu Look à l’Olympia de Paris, pari réussi pour certains, déception pour d’autres

(TripFoumi Enfo)- Pour célébrer son 22e anniversaire ainsi que les 27 ans de carrière d’Arly Larivière au plus haut niveau dans le Compas Direct, le groupe musical Nu-Look s’est produit en concert à l’Olympia de Paris, le 17 avril dernier, date marquant le dimanche de Pâques de cette année. De par son succès, cette soirée capte l’attention des fans de Nu-Look en particulier, et les mordus du Compas Direct en général. C’est l’actualité principale de l’Industrie Musicale Haïtienne (HMI) pour ces deux dernières semaines, du moins, c’est l’une des actualités musicales haïtiennes les plus virales sur la toile, ces derniers jours. Après plus de 10 ans sans avoir été le théâtre d’un événement où l’on affiche un groupe haïtien, l’Olympia de Paris a bien accueilli les amants du genre musical de Nemours Jean-Baptiste. Si certains observateurs et critiques musicaux croient dur comme fer que la performance de la bande à Arly a été époustouflante, d’autres étaient complètement déçus après cet accomplissement de Larivière .

Avec un Arly Larivière extrêmement déterminé et des musiciens enthousiastes comme eux seuls, la formation musicale Nu-Look a marqué son passage à l’Olympia, salle mythique parisienne fréquentée par des groupes et des artistes mondialement reconnus.

Après Tabou Combo en 2007 et CARIMI en 2012, Nu-Look est le troisième groupe haïtien à avoir l’opportunité de faire danser de nombreux mélomanes au rythme du Compas Direct dans cette prestigieuse salle de spectacle, vielle de 129 ans.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Une prestation inouïe

À l’aide d’une assistance acquise à sa cause, Nu-Look a réussi à faire bouger, chanter et crier le public de l’Olympia pendant plus de 2h 30 minutes. Arly Larivière, comme à l’accoutumée, a utilisé un Playlist composé en grande partie de tubes comme « Until When », « Is It Real », « Rien Que Toi », « Why Do You Say You Love Me » pour ne citer que ceux-là. Depuis cette soirée, c’est l’euphorie totale chez les fans du groupe Nu-Look, appréciant l’exploit de leur bande favorite. Et pour Arly Larivière, réussir ce pari à l’Olympia de Paris est sa plus grande concrétisation sur scène pour ses 27 ans de carrière. Il vient de faire son apparition avec brio dans le cercle très fermé des chanteurs haïtiens ayant animé une foule à l’Olympia de Paris, salle mythique existant depuis 1893.

Cette performance a été tellement significative pour celui qui se fait appeler King Arly qu’il s’est décerné un satisfecit total dans une interview accordée au journal Le Nouvelliste : « Je pense que c’est le couronnement de tous nos efforts. C’est une consécration. C’est une confirmation de carrière », a-t-il confié. « En 22 ans, nous avons connu des moments difficiles. Ce concert est une récompense après toutes les souffrances et péripéties que nous avons endurées (…) ».

Un coup raté ?

Si de l’avis populaire, cette soirée de Nu-Look à Paris a été un grand succès qui restera dans les annales du Compas Direct, mais pour d’autres, c’est plutôt une déception. Ces derniers estiment que les musiciens de Nu-Look n’ont pas été à la hauteur de l’événement. Nous sommes de cet avis. Les musiciens de la formation musicale Nu-Look se sont produits à l’Olympia à l’image d’un simple bal dans un modeste night-club. La formation musicale n’a pas pu gratifier le public d’un spectacle proprement dit. L’assistance a été dans l’obligation de rester debout durant presque toute la soirée pour apprécier la prestation de la bande à Arly Larivière, pourtant dans une salle remplie de sièges comme l’Olympia, cela aurait dû être autrement. Nous pensons qu’on ne peut placer la soirée du 17 avril au rang d’un grandissime concert. Un événement de cette catégorie mérite un plus grand effort artistique et esthétique.

Ajoutant à ce problème, la performance vocale d’Arly Larivière n’a pas toujours été au rendez-vous. Comme c’est souvent le cas quand il chante en live.

Il y avait aussi une mauvaise planification pour l’arrivée des musiciens en France, à cause d’un problème qui serait lié à l’obtention du visa pour certains d’entre eux. Le samedi 16 avril, soit un jour avant l’événement, le groupe n’était pas encore au grand complet à Paris.

Après 22 ans d’existence pour le groupe, et 27 ans de carrière pour Arly Larivière, le groupe doit être en mesure de se produire en concert, car le but essentiel d’une telle soirée est l’audition de la musique et le spectacle. De même, un tel événement peut faire l’objet d’une captation pour une commercialisation ultérieure sous forme d’enregistrement sonore ou visuel. Il y a une toute une réalité entourant un concert, tout comme pour un bal; et chacun exige une manière de faire bien à lui.

Dans une salle comme l’Olympia, la satisfaction d’un groupe musical évoluant dans le Compas Direct ne devrait pas être uniquement l’immensité de la foule ainsi que la réaction ordinaire du public. La manière de faire est beaucoup plus importante, parce qu’en situation normale on aurait dû faire face à une assistance nouvelle qui n’a aucune connaissance préliminaire du Compas Direct.

Avoir l’opportunité de donner une prestation scénique à l’Olympia pour un groupe évoluant dans le genre musical créé par Nemours Jean-Baptiste, c’est profiter d’une vitrine mondiale pour vendre ce style de musique très populaire dans les communautés haïtiennes et dans les Antilles.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker