Sergo Guersaint, agent USGPN condamné à perpétuité pour viol sur sa fillette de 13 ans

L’ancien policier de l’USGPN Sergo Guersaint, est condamné pour passer le reste de sa vie en prison à des travaux forcés, ce mardi 27 août 2019, pour avoir violé sa fille âgée d’alors de 13 ans.

Ce verdict a été rendu au tribunal de première instance de port -au-prince par le juge Jean Wilner Morin. L’accusé a été reconnu coupable de viol sur sa fille avec circonstances aggravantes, a déclaré le juge Jean Wilner Morin.

Sergo Guersaint qui a abusé sexuellement sa fille avait refusé de plaider coupable tout au long du procès. Ce dernier a finalement avoué toute la vérité concernant ce dossier au tribunal, le 13 août dernier après la publication d’une vidéo qui, jusqu’à date tourne en boucle sur les réseaux sociaux.

Une décision saluée par le bureau du président de la commission justice et sécurité du sénat, le sénateur Jean Renel Sénatus, peut-on lire dans une note rendue publique dont une copie nous est parvenue à la rédaction TripFoumi Enfo.

Le Bureau du Sénateur Jean Renel SENATUS salue avec soulagement la décision du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, siégeant en ses attributions criminelles, condamnant aux travaux forcés à perpétuité, le nommé Guersaint Sergot, reconnu coupable de viol sur sa propre fille mineure, âgée d’alors de treize (13) ans.

Pareille décision judiciaire justifie la lancée de véritables signaux orientés vers les prédateurs et obsédés sexuels, traduit du coup, un cri répugnant de zéro-tolérance de la société contre les actes ignobles et violences sexuelles infligés aux enfants.

Aussi, le bureau du Sénateur SENATUS voudrait-il rappeler à l’attention de la population en général, et des parents en particulier, que les statistiques révèlent que si au courant de l’année de 2018, la Brigade de Protection de Mineur-es (BPM) de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) avait recensé cent soixante trois (163) cas de victimes d’agressions sexuelles dont cent cinquante sept (157) filles et 9 garçons; En ce 8e mois de l’année 2019, déjà, cent cinquante deux (152 ) cas d’agressions sexuelles répartis en cent quarante trois (143) filles et neuf (9)garçons sont enregistrés, une tendance vers la hausse.

Puisse tout le monde, par cette décision de ce Tribunal criminel, comprendre la nécessité d’être les premiers Protecteurs et Gardiens des mineur-es tant au sein des familles nucléaires que celles élargies, vu que les délinquants sexuels sont partout et en tout lieu”” fin de la note.

Rappelons que Sergot Guersaint a été arrêté en 2016. La fille âgée maintenant de 19 ans a passé 3 ans à subir les violences sexuelles de son père, durant lesquelles elle est tombée enceinte à deux reprises, mais le criminel lui avait contraint de pratiquer l’avortement. TFE

Venel Nelson

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker