Dossier SOFIDAI-AGRITRANS: La BRH désavoue le sénateur Youri Latortue

Sans le dire ouvertement, c’est à travers un document complet intitulé » Les programmes incitatifs de la BRH, publié le 6 septembre 2019 que l’institution a apporté des éléments prenant au dépourvu les accusations du sénateur Youri Latortue. Ce document fait état de toutes les institutions financières ayant contracté des prêts auprès de la BRH dans le cadre de son « Programme Pro-croissance » mise en œuvre après le séisme de 2010 jusqu’au mois de juillet 2019.

«Au 31 juillet 2019, le montant décaissé par la BRH totalise 13.2 milliards de gourdes» et réparti dans 5 programmes.

663,599,900.00 de gourdes ont été décaissées dans le cadre du » Programme au logement » au bénéfice de la BUH et de la SOGEBANK à 1% d’intérêt.

Dans le cadre du » Programme de Promotion de Développement d’Immobiliers (PPDI), la BUH et la Sogebank ont bénéficié des prêts totalisant 663,599,900.00 de gourdes au taux de 1%.

La BNC, la BUH et la SOGEBANK partagent la somme de 5,291,156,008.18 de gourdes relative au  » Programme d’incitation aux Zones Franches Industrielles (circulaire106-1) au taux de 1-3%.

Le Fond de Développement Industriel (FDI), Sogebank, Unibank, Capital Bank, et SOFHIDES bénéficient les 2,568,241,629.81 de gourdes alloués au programme intitulé« Fenêtre de refinancement des comptes à recevoir des entreprises tournées vers l’exportation».

Et enfin, 336,000,000.00 de gourdes ont été décaissées pour le compte de la FDI et SOFHIDES dans le cadre du « Programme de crédit au secteur agricole ».
La SOGEBEL et PROFIN viennent en complément aux institutions précitées dans les rubriques « Bons et Obligations BRH ».

Dans toutes les rubriques présentées à travers le document, la SOFIDAI est toujours crédité de 0.00 gourdes, ce qui signifie qu’elle n’a jusqu’à présent bénéficié d’aucun fonds de la BRH

En effet, la Banque de la République d’Haïti lève le voile et joue la carte de la transparence après les accusations du sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue, arguant que l’institution régulatrice du système bancaire et financier du pays ait octroyé des fonds à la SOFIDAI. Selon le président de la commission anti- corruption au grand corps, les membres du Conseil d’Administration de la SOFIDAI sont les mêmes d’Agritrans qui auraient des comptes à rendre à la justice dans le cadre du dossier Petrocaribe.

Entre la BRH et le sénateur Youri Latortue, qui nous dit la vérité? Un dossier à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker