Sogener au cœur d’un nouveau scandale de corruption

La société générale de l’énergie (SOGENER) sommée par l’État haïtien pour restituer 123 millions de dollars américains de surfacturation, est de nouveau impliquée dans un scandale de corruption.

L’ancien opposant farouche au régime « tèt Kale » Me Newton Saint Juste, a révélé que la Société générale de l’énergie avait octroyé chaque mois, 9000 dollars américains de pots-de-vin à certains leaders politiques.

Ce subterfuge, selon l’ancien candidat à la présidence, a été initié sous l’administration de René Garcia Préval. Le président et la première dame percevaient 3 centimes par killowatt/heure de la SOGENER S.A. « La veuve du président René Préval est toujours en vie. Elle doit venir répondre aux questions de la justice », a martelé Me Saint-Juste.

Me Newton demande à l’État haïtien de diligenter une enquête sur ce dossier. L’investigation devrait toucher les gouvernements qui se sont succédés au pouvoir, depuis l’administration Préval jusqu’à l’administration Moïse, a-t-il conclu.

À rappeler que la Sogener a obtenu l’autorisation de produire de l’électricité pour l’État à la suite d’un contrat que la compagnie énergétique et l’Etat haïtien avaient paraphé en 2006 sous l’administration de René Garcia Préval.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker