Les exportateurs dominicains, de grandes victimes de la crise haïtienne

La République Dominicaine reste et demeure une grande victime de cette crise socio-économique et politique qui s’abat sur Haïti ces derniers jours. Les exportateurs de produits en sortent grandement victimes.

À côté du cris des exportateurs d’œufs sur leur incapacité de délivrer leurs marchandises sur le marché haïtien, se trouvent d’autres qui ont témoigné à un média dominicain le niveau de leur perte. Le secteur agricole, tout comme celui de l’exploitation de ciment, des produits plastiques, des matériels informatiques, de saucisses s’en sort avec des maux de tête.

Les dernières semaines de graves turbulences politiques causées par des protestations contre le président de la République ont engendré la perte de 37.7 millions de dollars américains aux grands entrepreneurs dominicains qui produisent aussi pour le marché haïtien. Le président de l’association nationale des entreprises industrielles de Herrera (Anieh) a fait savoir que la crise ne leur est pas profitable. Ils consomment une nullité en matière de profit.

Ces informations ont été communiquées au journal Dominican Today. L’association des exportateurs déclare avoir connu cette très grande perte parce que les produits n’arrivent pas à être délivrés dans le délai habituel. Cette crise engendre des impacts négatifs sur l’économie dominicaine, déplore le président de l’association et déclare qu’environ 281 entreprises dominicaines sont en grande difficulté. Toutefois, cette perte peut être grossie, eu égard à l’ampleur de la crise à l’heure actuelle.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker