Massacre à Bel-air: Au moins 15 morts, plus de 20 maisons incendiées

Depuis des jours, Bel-air est passé dans la catégorie des zones de non-droit. Des bandits, intervenant pour déblayer la rue des barricades érigées par la population, ont causé la mort d’aumoins 15 personnes, et ont incendié plus de 20 maisons et endommagé plus de 11 voitures.

Selon le Réseau de Défense des Droits Humains (RNDDH), des membres du pouvoir seraient partie dans ces actions criminelles qui ont débouché sur la mort de ces citoyens domiciliés dans cette zone située non loin du palais national.

Massacre à Bel-air: Au moins 15 morts, plus de 20 maisons incendiées

Dénonçant l’irresponsabilité manifeste des policiers qui ont une base placée à Delmas 3, à quelques mètres de Bel-air, le RNDDH informe que les citoyens sont tous morts par balle. Ils sont morts de plusieurs attaques ayant pour co-auteurs un ancien policier du nom Jimmy Cherizier alias Barbecue et un autre chef de gang appelé Ti Sonson.

Érigeant des barricades dans les rues, les troupes de bandits ont exigé à la population le retrait des barricades pour une voie plus accessible. Puisque les protestataires ont refusé et voulaient faire face à la pression de ces bandits, ils ont été attaqués et victimes de ces derniers dont l’objectif était de vider les rues des barricades. C’est ce qu’a expliqué le représentant du RNDDH.

Massacre à Bel-air: Au moins 15 morts, plus de 20 maisons incendiées

À rappeler que le nom de cet ancien policier, Jimmy Chérizier dit Barbecue a déjà été cité dans le massacre de La Saline où plus de 75 personnes ont été lâchement assassinées.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker