Massacre ruelle Vaillant: Fanmi Lavalas et ROCH s’en souviennent

32 ans après le massacre de la ruelle Vaillant, le parti Fanmi Lavalas et ROCH ont foulé le macadam ce 29 novembre pour exiger que justice soit rendue aux victimes, et du coup exprimer leur ras-le-bol par rapport à la mauvaise gestion de l’Etat par le président Jovenel Moïse.

«Abominable », telle est l’expression utilisée par les partisans du parti Fanmi Lavalas pour qualifier le massacre du 29 novembre 1987. En mémoire des victimes, les deux partis ont foulé le béton et exigé que le pouvoir en place cesse sa pratique de répression qui, disent-ils, pourra déboucher sur d’autres massacres.

Après plusieurs décennies, les pratiques des dirigeants au pouvoir n’ont pas changé, regrette Fanmi Lavalas. Au contraire, d’autres massacres viennent s’y ajouter. Carrefour Feuille, Bel-Air, La Saline, sont entre autres, d’autres événements du même genre qui nous rappellent le 29 novembre 1987.

À cette occasion, le Regroupement des Organisations pour le Changement d’Haïti (ROCH), rappelle à la communauté internationale que les Haïtiens peuvent résoudre leurs problèmes entre eux et qu’ils n’ont pas besoin de forces étrangères pour les assister.

Fritzner Jeudy

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker