Les vidangeurs devront avoir un permis pour travailler à Port-de-Paix

Désormais, pour vider les fosses d’aisances, les vidangeurs à Port-de-Paix auront besoin d’un permis qui leur sera décerné par la mairie de ladite ville ; Personne n’aura le droit d’exercer ce métier souvent nocturne sans avoir ce permis. Des lourdes sanctions seront prises contre ceux qui n’obéïront pas à cette toute nouvelle règle.

Cette décision survient après que plusieurs écoles et le Tribunal de Paix aient été badigeonnés de matières fécales ce lundi. Ce qui a soulevé la colère de plus d’un, estimant que cette stratégie n’est pas appropriée. Et Josué Alusma, l’édile de la ville, a réagi. « Il est interdit à quiconque de vider les fosses sans l’autorisation de la mairie, à cause du constat d’une nouvelle pratique de badigoennement de quelques endroits dans la ville. Ce qui trouble la paix publique », a-t-on lu dans un communiqué paru ce Lundi 2 Décembre.

À travers le communiqué, l’édile demande au Commissaire du Gouvernement de mettre l’action publique en mouvement contre tous ceux qui prennent plaisir à tapisser les rues de matières fécales. Tous les vidangeurs retrouvés sans autorisation seront sujets à arrestation. Donc, il est conseillé à tous ces travailleurs de se mettre en règle avec la mairie.

Une décision prise en vue de freiner cette pratique jugée malsaine. À six jours de la fête patronale de la ville, cette stratégie de lutte contre les écoles privées qui sont ouvertes, alors que les écoles publiques restent encore sans professeur, est mal vue. L’index est pointé sur l’opposition de la ville, qui met le président de la République au défi de se rendre à Port-de-Paix le 8 Décembre. Mais, personne n’a encore revendiqué l’acte.


Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker