Assassinat de Néhémie Joseph, où en est la justice?

Le journaliste Néhémie Joseph a été assassiné en octobre dernier. Près de trois mois après, la justice haïtienne à Mirebalais peine à faire son travail. En ce sens, des associations mirbalaisiennes prévoient d’organiser une marche pacifique le 10 décembre prochain pour forcer la justice à agir.

«Jusqu’à présent, personne n’est arretée ni auditionnée dans le cadre de ce dossier», nous fait savoir Clément Collègue, secrétaire général de l’Association des Journalistes Indépendants d’Haïti (AJIH). «Malgré l’insistance des membres de l’AJIH dans leurs émissions, rien n’est fait», poursuit le secrétaire général. Dans ce contexte, l’AJIH, dont Néhémie était un membre, et plusieurs autres oganisations dans la ville de Mirebalais prévoient d’organiser une marche pacifique le mardi 10 décembre prochain pour réclamer justice une fois de plus pour leur collègue. Cette marche pacifique partira de la place publique de Mirebalais à 8:00 AM.

Lire aussi:

Les associations engagées dans cette lutte sont l’Association des Journalistes Indépendants d’Haïti (AJIH), l’Association des Journalistes de Mirebalais (AJM) et Solidarité des Journalistes de Mirebalais (SOJM), confirme Clément Collègue.

À rappeler que Néhémie Joseph a été assassiné à Mirebalais dans la nuit du 10 au 11 octobre 2019. Il travaillait alors à la radio Panik FM à Mirebalais et était le correspondant de la radio Méga dans le département du Centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker