Plusieurs établissements scolaires tapissés d’excréments humains au Cap-Haitien

Les murs de plusieurs établissements scolaires au Cap-Haitien ont été tapissés de selles par des individus non identifiés dans la nuit du lundi au mardi 10 décembre 2019. Les Frères de l’instruction Saint-François Xavier, les filles de Marie, l’école Oeuvre de Secours sont entre autres les institutions victimes de cet acte dénoncé par plus d’un.

Par ailleurs, les locaux du Service d’Émigration et la maison privée du directeur départemental et de la Formation Professionnelle (MENFP ), Curtis Eyma ont aussi été victimes au cours de cette même soirée.

Dans une intervention accordée à la rédaction de Mapou-infos, Curtis Eyma condamne cet acte malhonnête, il rappelle que l’école ne doit pas être un instrument de pression et de chantage aux mains des hommes politiques.

Le titulaire de la direction départementale du Cap-Haitien demande aux autorités compétentes de mettre l’action publique en mouvement contre les auteurs de ces actes barbares.

N’était-ce pas l’intervention du Corps des pompiers du Cap-Haitien, il serait impossible aux élèves de recevoir le pain de l’instruction en ce mardi 10 décembre 2019.

Notons que c’est devenu monnaie courante depuis quelques temps où des individus s’attaquent à des écoles en utilisant des matières fécales afin d’exprimer leur frustration. Il y a de cela deux semaines où plusieurs écoles se trouvant à Port-de-Paix ont aussi été badigeonnées d’excrements humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker