Jovenel Moïse en consultation pour la formation d’une assemblée constituante

Le conseiller du président de la République, Guichard Doré, l’a annoncé ce mardi 21 janvier 2020: le premier mandataire de la nation, Jovenel Moïse, entre en pourparlers avec des experts pour la formation d’une assemblée constituante. Cette décision vise le changement de la constitution de 1987 amendée.

Guichard Doré affirme que le chef de l’État cherche un consensus avec la population en générale et la classe politique en particulier pour la ratification de la nouvelle constitution par voie référendaire. Plus loin, il ajoute qu’une nouvelle constitution sera plus qu’importante pour Haïti dans la conjoncture actuelle.

Le locataire du palais national estime que la constitution de 1987, accorde trop de pouvoir aux parlementaires et très peu au président. De plus, certrains d’entre eux utilisent ce pouvoir pour s’enrichir au détriment du peuple haïtien, souligne t-il.

A remarquer, plusieurs personnalités politiques du pays dont l’ancien député de Kenscoff proche du pouvoir Alfredo Antoine mettent en garde le président contre tout changement de la loi mère du pays sans un accord politique entre les acteurs. Envers et contre tous, le Chef de l’État n’entend pas faire marche arrière.

Si la constitution de 1987 accorde trop de pouvoir aux législateurs, il fait du Président de la République un mineur au regard de la loi. Alors que ce dernier est détenteur de plus de pouvoir politique que les membres des autres pouvoirs de l’État. Il est le maitre d’ouvrage dans presque toutes les manœuvres politiques et/ou politiciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker